La relance de Bing passe par l'iPhone et iOS 4

Publié le 22/06/2010 à 12:09

La relance de Bing passe par l'iPhone et iOS 4

Publié le 22/06/2010 à 12:09

Par Alain McKenna

Blogue. Alors que le lucratif marché de la recherche Internet semble stagner, Bing, le moteur de recherche de Microsoft, débarque sur l'iPhone, via la mise à jour du système iOS 4. Est-ce que ça lui permettra d'enfin percer le seuil des 10 % du marché nord-américain de la recherche en ligne?

Me suivre sur Twitter: @mcken

Les statistiques publiées hier par la firme américaine Hitwise témoignent d'une tendance qui se stabilise, dans ce secteur. Après un lancement plutôt réussi de Bing, que Microsoft a appuyé d'une solide campagne publicitaire, les trois principaux moteurs que sont Google, Yahoo Search et Bing semblent avoir trouvé leur marché respectif. D'avril à mai, les changements sont significatifs, même si les créneaux plus spécialisés laissent cependant entrevoir des gains intéressants pour Bing.

Globalement, Google détient 72 % du marché de la recherche en ligne américain, contre 14 % pour Yahoo! et 9 % pour Microsoft, via Bing. On peut imaginer que la répartition est similaire au Canada, vu la similitude du marché Internet.

Là où Bing performe mieux, c'est du côté des recherches dans des créneaux spécialisés, comme l'automobile, les voyages, ou la santé. Microsoft a d'ailleurs mis beaucoup d'emphase sur la façon dont Bing traite les résultats d'une requête pour ce type de sujets.

Ça semble payer: de mai 2009 à mai 2010, Bing a pratiquement doublé sa présence dans ces créneaux spécifiques.

C'est peut-être une combinaison qui pourrait payer encore plus pour Microsoft, maintenant que Bing fait son apparition sur l'iPhone et sur iOS 4. Le comportement des internautes mobiles (ou mobinautes, si vous aimez les contractions) n'est certainement pas le même que celui des internautes en général.

Pour eux, obtenir une réponse précise comme celles que peut donner Bing pourrait s'avérer une option préférable à la liste de liens de Google ou de Yahoo! Search.

De toute façon, Microsoft a tout à gagner de proposer Bing sur l'iPhone : la recherche mobile est largement dominée par Google, et Bing ne peut qu'y faire des gains appréciables.

Une étude l'an dernier suggérait que Google s'accaparait 96 % du marché mondial de la recherche mobile, et Yahoo! 3 %. Ça contredit un peu la tendance nord-américaine, où le marché de la recherche mobile ressemble davantage à celui de la recherche sur PC (l'Amérique du Nord compte davantage de téléphones intelligents signés Microsoft ou autres, et dotés d'un fureteur que le reste du monde).

Dans ce contexte, il sera intéressant de suivre l'évolution de Bing au cours de l'été. Ça en dira aussi un peu plus long sur l'impact du nouvel iPhone sur le comportement des mobinautes, l'iPhone étant déjà le joueur le plus important dans le marché de la navigation mobile, avec une part de marché entre 50 et 60 %.

 

À la une

Pour en finir avec le populisme Ă©conomique

ANALYSE. Miner la confiance des Canadiens Ă  l'Ă©gard de la Banque du Canada est un jeu dangereux et malhonnĂŞte.

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour le 27/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon Ă©conomique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.