La plateforme de jeux Roblox prépare son entrée en Bourse

Publié le 20/11/2020 à 14:30

La plateforme de jeux Roblox prépare son entrée en Bourse

Publié le 20/11/2020 à 14:30

Par AFP
L'application Roblox sur un écran de téléphone intelligent.

(Photo: 123RF)

La plateforme de jeux Roblox, très populaire chez les enfants et les jeunes adolescents, espère obtenir un milliard de dollars en faisant son entrée en Bourse, selon des documents financiers publiés jeudi.

La société californienne, qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres expériences immersives en 3D, a généré un chiffre d'affaires de 589 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l'année, et dégagé un flux de trésorerie d'exploitation de 345 millions de dollars.

Selon les documents financiers publiés en vue de son introduction en Bourse, Roblox n'est pas encore rentable. Elle a enregistré une perte nette de 203,2 millions de dollars sur les neuf premier mois de l'année.

L'objectif de levée de fonds a été fixé à 1 milliard de dollars dans ces documents remis à l'autorité boursière américaine, mais il sera probablement modifié, selon l'agence Bloomberg.

Lancé en 2006, Roblox rencontre un grand succès auprès des jeunes de 7 à 13 ans, qui peuvent utiliser la plateforme pour jouer à toutes sortes de jeux sur une large gamme de systèmes d'exploitation et d'appareils (iOS, Android, PC, Mac et Xbox).

Roblox tire ses revenus des dépenses des utilisateurs. Si jouer est gratuit, il faut se procurer des «Robux», une monnaie virtuelle, pour réaliser des achats dans le jeu, personnaliser son personnage ou avancer plus rapidement. Des revenus partagés avec les créateurs de mini-jeux.

La pandémie de nouveau coronavirus a fait exploser l'utilisation des jeux vidéo dans le monde, des millions de personnes ayant été contraintes de rester chez elles en raison des restrictions sanitaires. 

Selon les documents remis aux autorités boursières, le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens de Roblox a bondi sur les neuf premiers mois de 2020, pour atteindre 31,1 millions, contre 17,1 millions pour la période correspondante de 2019.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…