La Nasa enquête sur la drogue à SpaceX et Boeing

Publié le 20/11/2018 à 16:43

La Nasa enquête sur la drogue à SpaceX et Boeing

Publié le 20/11/2018 à 16:43

Par AFP

Elon Musk lors d'une conférence de presse pour Space X en septembre 2018 [Photo:Getty Images]

La Nasa a confirmé mardi qu’elle ouvrirait des enquêtes sur l’usage de drogues et la sécurité chez ses prestataires SpaceX et Boeing, après qu’Elon Musk, patron de SpaceX, a fumé un joint en direct dans une interview en septembre.

Le responsable de l’agence spatiale américaine pour les vols habités, William Gerstenmaier, a dit au Washington Post que l’enquête s’intéresserait à « tout ce qui pourrait avoir un impact sur la sécurité ».

Dans un communiqué à l’AFP, la Nasa a confirmé que « dans les prochains mois (...) la Nasa mènerait une étude d’évaluation culturelle en coordination avec nos partenaires privés, afin d’être certains que les sociétés remplissent les critères de la Nasa pour la sécurité au travail, et notamment le respect d’un environnement sans drogue ».

SpaceX et Boeing sont les deux sociétés choisies par la Nasa pour transporter des astronautes dans l’espace à partir de 2019.

La Nasa n’a pas confirmé officiellement que ces enquêtes étaient liées à l’affaire du joint d’Elon Musk, mais le fait qu’elle évoque les drogues dans son communiqué semble l’indiquer, et trois sources l’ont confirmé au Washington Post.

Début septembre, Elon Musk avait passé deux heures en direct dans une interview radio, filmée et retransmise en ligne, où il buvait du whisky et fumait du cannabis.

Sans mentionner cette affaire, le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, a déclaré au Washington Post que l’agence spatiale américaine voulait rassurer le public sur les lancements d’astronautes prévus dès 2019 par les deux sociétés.

« Si j’observe quelque chose de déplacé, l’important pour moi est de comprendre quelle est la culture qui a mené à cela, et est-ce que la Nasa est impliquée », a-t-il dit. « Nous devons montrer aux Américains que lorsqu’on met un astronaute dans une fusée, il est en sécurité ».

SpaceX a été récemment certifiée par la Nasa pour lancer ses missions les plus complexes et coûteuses.

« SpaceX promeut activement la sécurité au travail, et nous sommes certains que nos programmes anti-drogue au sein de notre personnel et sur nos lieux de travail dépassent les critères contractuels », a déclaré la société dans un communiqué.

Boeing, de son côté, a déclaré que la culture interne garantissait « l’intégrité, la sécurité et la qualité de nos produits, de notre personnel et de leur environnement professionnel ».

 

Sur le même sujet

Boeing coupe 12 000 emplois, et relance la production de son 737 Max

L’entreprise vise une réduction de 10 % de ses effectifs. Sa main-d’œuvre totale compte 160 000 travailleurs.

Boeing n'a enregistré aucune commande d’avion civil en avril

12/05/2020 | AFP

C’est le pire démarrage de l’année de Boeing depuis 1962.

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.