La hausse des ventes de logiciels au secours de BlackBerry

Publié le 23/06/2015 à 09:50

La hausse des ventes de logiciels au secours de BlackBerry

Publié le 23/06/2015 à 09:50

Par Denis Lalonde

(Photo: Bloomberg)

Le fabricant de téléphones intelligents BlackBerry compte de moins en moins sur ses appareils pour assurer son avenir.

Ce sont les ventes du secteur des logiciels qui ont retenu l’attention, elles qui ont bondi de 153% à 137 millions $US* durant le trimestre. À la période correspondante il y a un an, elles n’étaient que de 54 millions $.

Pour son premier trimestre terminé le 30 mai, la société ontarienne a fait état d’une perte nette de de 28 millions $, ou de 0,05$ par action, en excluant les éléments non récurrents. Il s’agit d’un résultat légèrement inférieur aux prévisions des analystes, qui tablaient en moyenne sur une perte nette de 0,04$, selon l’agence de presse financière Bloomberg

Au premier trimestre de l’exercice 2015, BlackBerry (TOR: BB) avait déclaré une perte nette de 60 millions $, ou de 0,11$ par action. 

Les revenus totaux du trimestre ont atteint 658 millions $, comparativement à 966 millions $ il y a un an.

Durant la période de trois mois, la société a vendu 1,1 million de téléphones intelligents.

Le titre de BlackBerry reculait de 0,71%, ou de 0,08$, à 11,24 dollars canadiens à la Bourse de Toronto à l’ouverture des marchés. 

* Tous les montants sont en dollars américains, sauf indication contraire.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.