L'OCDE baisse ses prévisions pour le Canada

Publié le 02/09/2008 à 00:00

L'OCDE baisse ses prévisions pour le Canada

Publié le 02/09/2008 à 00:00

L’Organisation de Coopération et de Développement Économique explique cette croissance anémique par les effets prolongés de la crise financière qui atteint l’économie réelle. Les effets se prolongeront jusqu’à la fin de 2008.

L’OCDE ajuste ses prévisions en fonction de l’anémie des premier et second trimestres au Canada. Elle prévoit cependant une reprise à 0,8% au troisième trimestre et à 2% au quatrième trimestre.

Les prévisions ont aussi été revues à la baisse pour la zone euro (1,3%), le Japon (1,2%) et la Grande Bretagne (1,2%).

En revanche, aux États-Unis, le second trimestre exceptionnel marqué par une croissance de 3,3% fait relever les prévisions pour l’ensemble de 2008 de 1,2% à 1,8% pour les États-Unis. Néanmoins, «l’incertitude relative à la gravité de cette phase de faiblesse touche en particulier à la vitesse à laquelle les mesures temporaires de stimulation budgétaire vont se dissiper». Si bien que l’OCDE projette une croissance de 0,9% au troisième trimestre et de 0,7% au quatrième trimestre.

Les prévisions sont particulièrement ardues compte tenu de «l’expérience limitée que l’on a de certains des principaux déterminants de la conjoncture actuelle, ainsi que les incertitudes entourant certaines influences spécifiques contribue à donner une image particulièrement floue de la situation», dit l’OCDE.

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.