L'inflation repart aux États-Unis

Publié le 18/03/2009 à 00:00

L'inflation repart aux États-Unis

Publié le 18/03/2009 à 00:00

Par lesaffaires.com
Les deux tiers de cette augmentation, légèrement supérieure aux prévisions des analystes (0,3%), sont dus à une forte hausse des prix des carburants.

Hors prix de la nourriture et de l'énergie, l'inflation a été de 0,2% aux États-Unis le mois dernier, alors que les analystes prévoyaient +0,1%. Elle a atteint 1,8% sur un an, contre 1,7% en janvier.

Les prix dans l'alimentation ont baissé de 0,1% par rapport à janvier, mais restent encore en hausse de 4,8% sur un an, compte tenu de leur forte hausse enregistrée en 2008.

Les prix de l'énergie ont gagné 3,3% en février, après 1,7% en janvier. Ils restent néanmoins en baisse de 17,4% sur un an, du fait de leur chute du second semestre 2008.

Le rebond des prix à la consommation devrait donner quelques arguments à ceux qui pensent que les menaces de déflation sont passées.

La Réserve fédérale américaine (Fed) doit d’ailleurs achever aujourd’hui une réunion de politique monétaire de deux jours. Le président de la Fed, Ben Bernanke, estime que les États-Unis ne connaîtraient pas de déflation.

Plusieurs surveilleront néanmoins le communiqué final de cette réunion pour y voir si la Fed considère toujours, comme en janvier que l'inflation «puisse se maintenir pour un temps au-dessous du niveau qui favorise au mieux la croissance économique et la stabilité des prix sur le long terme».

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon Ă©conomique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.

Ă€ surveiller: Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.