Intelligence artificielle: Behavox augmente sa présence à Montréal

Publié le 29/06/2020 à 08:24

Intelligence artificielle: Behavox augmente sa présence à Montréal

Publié le 29/06/2020 à 08:24

Par La Presse Canadienne

Erkin Adylov (Photo: courtoisie)

Présente à Montréal depuis 2018, la firme Behavox, spécialisée dans l’intelligence artificielle, compte déménager dans un plus grand bureau dans l’espoir de compter quelque 400 employés d’ici 2022.

Cet «engagement locatif» à long terme de 35 millions $ a été dévoilé lundi par la compagnie. Situé dans l’édifice de la Maison Manuvie, le nouveau bureau aura une superficie de 50 000 pieds carrés. La société souhaite pouvoir embaucher une quinzaine de nouveaux travailleurs à chaque mois. 

Behavox dit vouloir faire de la métropole un «centre d’excellence» en intelligence artificielle et de «l’apprentissage machine». La compagnie fondée en 2014 affirme que son logiciel d’apprentissage automatique permet aux entreprises de colliger un important volume de données générées par des employés, comme des courriels. 

Son président−directeur général, Erkin Adylov, a souligné, par voie de communiqué, que la conjoncture actuelle, qui fait en sorte que plusieurs employés travaillent depuis leur domicile, fait en sorte que la gestion des risques est de plus en plus compliquée pour les sociétés, notamment en matière de conformité et de gestion des risques. Behavox offre un service «vital» pour celles−ci, a estimé son grand patron. 

M. Adylov dit avoir l’intention de s’établir dans la métropole afin d’accompagner l’entreprise dans son expansion. En 2018, Behavox disait vouloir créer rapidement 200 emplois. L’entreprise n’en compte toutefois qu’environ 75 à l’heure actuelle.

Établie à New York, Behavox compte également des bureaux à Londres et Singapour.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Deux ex-juges se joignent à l'application COVI

Louise Arbour et Louise Otis, se joignent au projet d’application mobile COVI.

L'intelligence artificielle, ça mange quoi en hiver?

06/04/2020 | Katherine Rondeau

BLOGUE INVITÉ. On lui voue un respect mérité, sans toutefois pouvoir s'empêcher de ressentir une certaine crainte.

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...