Google+ sera débranché plus tôt que prévu

Publié le 10/12/2018 à 15:39

Google+ sera débranché plus tôt que prévu

Publié le 10/12/2018 à 15:39

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

Google+, la tentative malheureuse de Google de fonder un réseau social concurrent de Facebook, sera finalement fermé en avril 2019 au lieu du mois d'août, en raison de la découverte d'un bug qui a touché 52,5 millions d'usagers.


Selon Google, il n'y a aucune indication selon laquelle le bug introduit au moment d'une mise à jour du programme informatique ait été exploité voire même détecté par quelqu'un d'autre que les équipes de l'entreprise.


Il a été éliminé au bout d'une semaine.


Le bug permettait à des applications le demandant d'avoir accès à des données personnelles (nom, adresse courriel, âge, profession) même si les réglages étaient sur privé.


En revanche, les développeurs n'ont à aucun moment eu accès aux données financières, aux numéros d'identification nationale, aux mots de passe ou autres données utilisées en général pour commettre des cyberfraudes ou des vols d'identité, affirme Google. 


L'entreprise a indiqué qu'elle allait prévenir les usagers potentiellement affectés mais aussi qu'elle fournirait aux usagers les informations nécessaires pour sauvegarder et faire migrer vers un autre service les données déposées sur Google+.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les choses ont bien changé durant la dernière décennie

BLOGUE INVITÉ. Le 9 mars 2009, le S&P 500 a atteint un creux de 676,53. 10 ans plus tard, les temps ont changé.

Nouvelle amende en vue pour Google à Bruxelles

15/03/2019 | AFP

Ce serait sa troisième amende par la Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe.

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.