Google Android copie aussi Microsoft, qui préfère les royautés aux poursuites

Publié le 28/04/2010 à 09:56

Google Android copie aussi Microsoft, qui préfère les royautés aux poursuites

Publié le 28/04/2010 à 09:56

Par Alain McKenna

Blogue. Microsoft estime que certaines technologies du système d'exploitation mobile Android, de Google, empiètent sur sa propriété intellectuelle. Mais au lieu d'intenter des poursuites, comme le fait déjà Apple, Microsoft préfère s'entendre à l'amiable et recevoir des royautés, ce qu'elle a fait avec le fabricant taïwanais HTC.

Me suivre sur Twitter: @mcken

La valeur monétaire de l'entente n'a pas été divulguée, par contre. Du côté de HTC, on en a évidemment profité pour décocher une flèche à l'empire de l'oncle Steve. « Cette entente illustre bien comment deux leaders de l'industrie peuvent s'entendre sur un litige commercial lié à la propriété intellectuelle », peut-on lire dans le communiqué conjoint.

Microsoft estime que le système d'exploitation Linux et que tous ses dérivés utilisent certaines notions d'interface graphique et de gestion des ressources matérielles qui lui appartiennent, sous forme de brevets. Android, justement, est un système développé par Google à partir d'un noyau Linux.

Microsoft est un partenaire de longue date de HTC, qui utilisait abondamment Windows Mobile dans ses sans-fil évolués, il n'y a pas si longtemps. Son passage à Android n'a pas de quoi réjouir le géant de Redmond, mais il faut se rendre à l'évidence, à ce niveau, Microsoft n'a qu'elle-même à blâmer.

On attend une nouvelle version de Windows Mobile apte à rivaliser avec l'iPhone, d'Apple, ou même Android, depuis plusieurs mois déjà. Et il semble que cette version, Windows Mobile 7, ne sera pas sur le marché avant l'automne prochain.

Il y a quelques semaines, Apple a intenté une poursuite contre HTC, alléguant que certains éléments du système Android utilisés sur des appareils fabriqués par HTC empiétaient sur ses propres brevets. La fonction d'agrandissement par pincement à deux doigts sur l'écran (« pinch and zoom »), entre autres, qu'on retrouve dans l'interface du Nexus One, fabriqué par HTC.

Dans les documents envoyés à la cour, Apple vise à la fois les appareils HTC utilisant Android et Windows Mobile, mais un analyste de Gartner faisait observer récemment que Microsoft possède déjà une entente de partage de brevets avec Apple, ce qui devrait rendre la portion de la poursuite liée à Windows Mobile pas mal plus simple que celle liée à Android.

Surtout que Google n'a aucun brevet pour protéger son système, et encore moins pour aider HTC dans cette poursuite.

Ce même analyste observe toutefois que HTC n'est pas sortie du bois dans son litige l'opposant à Apple.

Mais question d'image publique, on peut imaginer que Microsoft vient de marquer des points face à Apple, qui semble s'isoler de plus en plus dans le marché des technologies mobiles.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

Il y a 35 minutes | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.