Fibrenoire acquiert Pixel Web

Publié le 02/05/2014 à 10:32

Fibrenoire acquiert Pixel Web

Publié le 02/05/2014 à 10:32

Par Denis Lalonde

Le président et chef de la direction de Fibrenoire, Benjamin Desmarais. (Photo: Jérôme Lavallée)

Le fournisseur de services de télécommunications Fibrenoire acquiert la concurrente Pixel Web, de Boucherville, pour un montant qui n’a pas été révélé.

Fibrenoire, qui offre surtout des services de connectivité Internet aux entreprises, dit ainsi renforcer sa présence dans la région de Montréal en ajoutant 150 clients à sa clientèle existante.

Pixel Web compte parmi ses clients des ministères du Gouvernement du Québec, des établissements scolaires, des entreprises de communication, de publicité, de télécommunications et du domaine de la santé, des firmes d’ingénierie et des ordres professionnels.

«L’acquisition nous permettra d’augmenter nos revenus de 10% à 15%. La transaction s’inscrit dans notre stratégie de croissance pour aller chercher une masse critique de clients», explique Benjamin Desmarais, président et chef de la direction de Fibrenoire.

Ce dernier ajoute que Pixel Web n’était pas propriétaire de son réseau de fibre optique, ce qui signifie que tous les clients de l’entreprise seront graduellement transférés sur celui de Fibrenoire. «C’est certain que l’acquisition va amener des opportunités pour déployer notre réseau. Dans certains secteurs de la province, nous n’avions pas une densité de clients suffisante pour installer notre réseau de fibre optique. Avec l’ajout des clients de Pixel Web, ce sera plus facile de justifier un tel déploiement», dit M. Desmarais.

Fibrenoire a financé l’acquisition avec ses liquidités disponibles. La société possède un réseau de 125 millions de mètres-fibre dans les régions de Montréal, Québec, Toronto et Ottawa.

Il s’agit d’une quatrième acquisition en deux ans pour Fibrenoire. L'entreprise a réalisé l'an dernier les acquisitions de la Société des Réseaux Privés et Dédiés et du Réseau du Haut-Richelieu, deux réseaux indépendants de fibre optique de la grande région métropolitaine de Montréal, et de Canadian P2P Fiber Systems, dont le réseau est à Ottawa et dans l'Est ontarien.

À la suite de ces acquisitions, la société avait doublé la taille de son équipe à un peu plus de 40 employés et vu son chiffre d'affaires passer de 10 millions de dollars en 2012 à 16 M$ en 2013, une croissance de 60 %.

 

À la une

Il faut faire la lumière sur Lithium Amérique du Nord

ANALYSE. Les entreprises doivent pouvoir investir dans environnement d'affaires transparent et prévisible.

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.