Facebook veut renforcer sa messagerie Messenger

Publié le 25/03/2015 à 15:13

Facebook veut renforcer sa messagerie Messenger

Publié le 25/03/2015 à 15:13

Par AFP

Le président et chef de la direction de Facebook, Mark Zuckerberg. (Photo: Bloomberg)

Le service de messagerie Messenger de Facebook revendique désormais 600 millions d'utilisateurs, et le réseau social entend encore le muscler davantage en encourageant son utilisation par les commerçants en ligne et en l'ouvrant aux développeurs extérieurs d'applications, a-t-il annoncé mercredi. 

Avec 100 millions d'utilisateurs de plus qu'en novembre, Messenger est l'application du groupe qui affiche la plus forte croissance, et elle a «le potentiel de devenir un moyen de communication très puissant», a affirmé le patron-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, lors de la conférence annuelle organisée par le réseau social pour les développeurs (F8). 

Facebook a déjà présenté récemment de nouvelles fonctionnalités pour renforcer Messenger, avec par exemple un service permettant de l'utiliser pour envoyer de l'argent à ses amis qui doit démarrer dans les prochains mois aux États-Unis. 

Il passe toutefois à la vitesse supérieure avec le lancement mercredi d'une plateforme permettant aux développeurs extérieurs de créer des applications s'intégrant à Messenger. 

Facebook a aussi annoncé plus de 40 nouvelles applications permettant d'intégrer aux conversations sur Messenger des images animées (GIFs), des vidéos, des clips audio... 

David Marcus, vice-président de Facebook en charge des services de messagerie du groupe, a en outre présenté un nouvel outil intégré à Messenger et destiné plus spécialement aux commerçants en ligne, avec l'objectif de faciliter leurs échanges avec leurs clients.

Cet outil permet d'envoyer une confirmation de commande via Messenger plutôt que par courriel comme c'est le cas généralement actuellement.

Cela crée un fil de conversation unique entre le commerçant et son client sur Messenger, où peuvent par la suite s'ajouter des notifications lorsque le colis est envoyé ou des informations pour suivre l'avancée de son expédition. Le client peut, avec une simple réponse via le même canal, modifier sa commande, contacter le service-après vente si le produit reçu ne donne pas satisfaction...

«On peut maintenant interagir avec le commerçant directement ici», et immédiatement il «sait qui je suis, il sait ce que j'ai acheté», a fait valoir M. Markus.


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Comment les employés québécois imaginent-ils l'après COVID-19?

CHRONIQUE. Un sondage montre que notre univers professionnel connaît une incroyable mutation... #EXCLUSIVITÉ

Joe Biden pourrait renoncer à hausser l’impôt des entreprises

Il y a 51 minutes | François Normand

En campagne électorale, Joe Biden a promis de faire passer le taux d’imposition des sociétés américaines de 21% à 28%.

À surveiller : Lightspeed, Etsy et Dollarama

Que faire avec les titres de Lightspeed, Etsy et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.