Amazon sous enquête pour abus de position dominante

Publié le 29/11/2018 à 10:49

Amazon sous enquête pour abus de position dominante

Publié le 29/11/2018 à 10:49

Par AFP
Logo Amazon panier d'achat

(Photo: Getty)

L'office anti-cartel allemand a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête pour abus de position dominante contre Amazon, après «de nombreuses plaintes de distributeurs contre les pratiques» du géant américain du commerce en ligne. 


Dans le détail, le Bundeskartellamt se penchera sur les clauses imposées par Amazon aux autres commerçants, le recensement de leurs produits, les conditions d'annulation ou les modalités de paiement, précise-t-il. 


Amazon joue un «double rôle» de premier distributeur en ligne et de gestionnaire de la plus grande plateforme de vente en ligne, fonctionnant à ce titre comme un «gardien» de l'accès aux clients, explique Andreas Mundt, président du gendarme anti-cartel.


Au vu de cette double casquette, il peut «potentiellement gêner l'accès à la plateforme des autres distributeurs», poursuit M. Mundt, saisi de «nombreuses plaintes» à ce sujet. 


«La moitié des produits vendus dans le monde par Amazon proviennent de petites et moyennes entreprises», s'est défendu le géant dans un communiqué. 


Le groupe assure que son rôle d'intermédiaire commercial, loin d'écraser les autres distributeurs, «permet aux PME d'atteindre des centaines de millions de clients dans le monde et de concurrencer les grandes marques».


Les «dizaines de milliers de PME allemandes» qui utilisent Amazon «ont réalisé en 2017 des exportations records de plus de 2,1 milliards d'euros, argumente le groupe américain».


La ministre allemande de la Justice Katarina Barley a salué l'ouverture de cette enquête, jugeant que «les grandes plateformes internet (...) détiennent une puissance de marché considérable» dont elles «ne doivent pas abuser vis-à-vis des petits distributeurs».


La ministre du gouvernement Merkel a également souhaité «que si la situation l'exige des mesures soient prises».


Amazon fait depuis la mi-septembre l'objet d'une enquête de la Commission européenne sur l'utilisation des données collectées par le groupe grâce aux détaillants présents sur sa plateforme, qui pourraient lui conférer un avantage commercial.


Les deux procédures menées à Bruxelles et en Allemagne «se complètent», a expliqué le patron de l'anti-cartel allemand.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les choses ont bien changé durant la dernière décennie

BLOGUE INVITÉ. Le 9 mars 2009, le S&P 500 a atteint un creux de 676,53. 10 ans plus tard, les temps ont changé.

Réflexion sur ce qu'il ne faut pas faire en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Obtenir un bon rendement repose d'abord sur l'évitement de ce qui peut saccager votre portefeuille!

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.