Amazon lance une nouvelle plateforme pour les achats d'entreprises

Publié le 28/04/2015 à 14:31

Amazon lance une nouvelle plateforme pour les achats d'entreprises

Publié le 28/04/2015 à 14:31

Par AFP

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon a annoncé mardi le lancement d'une nouvelle place de marché aux États-Unis, destinée aux achats des entreprises. 


La plateforme Amazon Business va mettre en relation des vendeurs professionnels avec des entreprises, en s'adaptant aux besoins spécifiques de ce type de clientèle. 


Elle remplacera un service précédent, Amazon Supply, qui avait été lancé en avril 2012 mais avait une offre plus limitée, avec seulement 2,25 millions de produits vendus directement par Amazon quand Amazon Business en aura plus de 250 millions commercialisés également par des vendeurs extérieurs, a précisé une porte-parole du groupe à l'AFP. 


Dans son communiqué, le groupe fait miroiter une très large sélection allant de l'équipement informatique et du matériel de laboratoire à la fourniture de produits alimentaires. La sélection comprendra également des articles très spécifiques et «difficiles à trouver» comme des panneaux de circulation, des friteuses industrielles, des anticorps, des fûts en acier de plus de 200 litres... 


La plateforme permettra par exemple aux vendeurs de proposer des réductions pour les achats de grosses quantités, tandis que les entreprises clientes pourront créer un compte autorisant un ou plusieurs acheteurs ou prévoyant un système d'autorisation des achats «pour permettre un meilleur contrôle des coûts». 


«Les clients d'entreprise nous disent qu'ils aiment le côté pratique des achats en ligne», et la nouvelle plateforme tente d'y répondre avec «le choix supplémentaire, les fonctionnalités et l'intégration interne dont les entreprises ont besoin pour gagner du temps et de l'argent», a commenté Prentis Wilson, vice président d'Amazon Business, cité dans le communiqué. 


D'après des estimations du cabinet Forrester, le commerce en ligne devrait représenter 9,3% des ventes aux entreprises («business-to-business») aux États-Unis à la fin de cette année, avec un montant total de 780 milliards de dollars. Et la part pourrait monter à 12,1% d'ici 2020, avec des ventes totales de 1 100 milliards de dollars.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les choses ont bien changé durant la dernière décennie

BLOGUE INVITÉ. Le 9 mars 2009, le S&P 500 a atteint un creux de 676,53. 10 ans plus tard, les temps ont changé.

Réflexion sur ce qu'il ne faut pas faire en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Obtenir un bon rendement repose d'abord sur l'évitement de ce qui peut saccager votre portefeuille!

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.