Un Torontois poursuit Airbnb après avoir été blessé par balle

Publié le 29/11/2019 à 11:49

Un Torontois poursuit Airbnb après avoir été blessé par balle

Publié le 29/11/2019 à 11:49

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Un homme de Toronto poursuit Airbnb après avoir été blessé par balle alors qu’il participait à une grande fête dans une maison louée sur la plateforme en ligne.

Sean McCann, un étudiant du Humber College âgé de 19 ans, a été blessé au bassin par balle le 27 avril lors d’une fête annoncée en ligne dans la région d’Etobicoke.

Selon sa requête, il demande 5 millions $ de dommages-intérêts à Airbnb, au propriétaire de la résidence, à deux femmes qui avaient loué la maison et organisé la « fête au manoir Airbnb » et au tireur.

Il allègue que la fusillade a été provoquée directement par la négligence des accusés et qu’Airbnb aurait dû savoir que les propriétés à louer contenant peu de meubles, comme celle à Etobicoke, sont souvent utilisées pour des fêtes ou des événements où de la violence se produit.

Airbnb a déclaré dans un communiqué que « la violence insensée rapportée n’a pas sa place dans la communauté Airbnb » et qu’elle a retiré de sa plateforme la personne qui avait réservé la maison.

La société a annoncé début novembre de nouvelles politiques pour tenter d’éviter que des réceptions soient organisées dans les propriétés louées par Airbnb, après la mort de cinq personnes lors d’une fête en Californie.

 

Sur le même sujet

À la une

Les amendements apportés à l'accord de libre-échange nord-américain

10/12/2019 | AFP

Les conditions sur le marché du travail sont l’obstacle le plus épineux du traité.

Feu vert des démocrates américains pour l'ACEUM

Mis à jour le 10/12/2019 | AFP

Il est désormais « bien meilleur », a estimé mardi la responsable des démocrates au Congrès Nancy Pelosi.

L'ACEUM modifié est signé mais la ratification canadienne devra attendre

Mis à jour le 10/12/2019 | La Presse Canadienne

Les parlementaires canadiens ne pourront pas ratifier l’entente avant le congé de fin d’année.