Un milliard de téléphones intelligents dans le monde... et ce n'est qu'un début

Publié le 17/10/2012 à 06:40, mis à jour le 18/10/2013 à 14:48

Un milliard de téléphones intelligents dans le monde... et ce n'est qu'un début

Publié le 17/10/2012 à 06:40, mis à jour le 18/10/2013 à 14:48

Par AFP

Il y a désormais plus d'un milliard de téléphones multifonctions (dits intelligents) utilisés dans le monde, selon une étude publiée mercredi par le cabinet Strategy Analytics.

La barre a été franchie au troisième trimestre, indique cette étude, notant qu'il aura fallu 16 ans à l'industrie des téléphones multifonctions pour atteindre ce résultat depuis le lancement du premier appareil du genre, le Nokia Communicator.

Selon Strategy Analytics, le lancement de l'iPhone d'Apple en 2007 a été un véritable catalyseur pour le marché.

Le cabinet estime qu'il y avait 1,O38 milliard de téléphones multitâches dans le monde au troisième trimestre.

Notant que seul un habitant de la planète sur sept dispose d'un tel appareil, Strategy Analytics prévoit que le cap du deuxième milliard de téléphones multifonctions sera atteint en moins de trois ans, dans le courant de l'année 2015.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

18/07/2019 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

18/07/2019 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

18/07/2019 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».