Ubisoft redevient rentable en 2023-2024

Publié le 15/05/2024 à 12:05, mis à jour le 15/05/2024 à 14:56

Ubisoft redevient rentable en 2023-2024

Publié le 15/05/2024 à 12:05, mis à jour le 15/05/2024 à 14:56

Par AFP

(Photo: 123RF)

L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft, qui avait basculé dans le rouge en 2022-2023 à cause du report de la sortie de plusieurs gros jeux, a annoncé mercredi être redevenu rentable à l'issue de l'exercice 2023-2024, grâce notamment à un 4e trimestre «record».

Après une perte nette annuelle de 494,2 millions d'euros l'an dernier, Ubisoft a enregistré un bénéfice net part du groupe de 157,8 millions d'euros en 2023-2024, précise-t-il dans un communiqué.

Sur cet exercice, le chiffre d'affaires d'Ubisoft a bondi de 26,8% sur un an en données publiées, à 2,3 milliards d'euros.

Indicateur privilégié par l'entreprise, les «réservations nettes» («net bookings»), c'est-à-dire les ventes hors revenus différés, sont en hausse de 33,5%, à 2,32 milliards d'euros. 

Fort notamment de la sortie de deux jeux majeurs, le dernier opus de la franchise "Prince of Persia" et "Skull and Bones", Ubisoft a surtout vu son chiffre d'affaires plus que doubler au 4e trimestre, à 858,4 millions d'euros (contre 310,7 millions d'euros sur la même période de l'exercice précédent). 

Ubisoft estime avoir également bénéficié lors de ce trimestre de la «surperformance du back-catalogue«» (c'est-à-dire les jeux vidéos lancés avant le trimestre en question), comme «Assassin's Creed Mirage», 13e jeu de la série sorti en octobre dernier, ou «Rainbow Six Siege».

«Les résultats de l'exercice 2023-24 confirment qu'Ubisoft est de nouveau sur la voie d'une croissance rentable, affichant des "net bookings" annuel et trimestriel records (...) Cet exercice marque une première étape cruciale de notre redressement, avec des performances solides et les premiers fruits de notre transformation vers un modèle d'affaires plus équilibré et récurrent», a commenté Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft, cité dans ce communiqué.

L'exercice 2024-2025 doit voir le lancement de deux jeux majeurs qui seront très scrutés: «Star Wars Outlaws», dérivé de la célèbre série de films, programmé pour fin août, et «Assassin's Creed Shadows», qui va transporter la célèbre franchise dans le Japon féodal.

Concernant son plan de réduction des coûts, Ubisoft a annoncé avoir réalisé «environ 150 millions d'euros» d'économies sur un an, alors que l'objectif est d'atteindre 200 millions d'euros «d'ici 2025-26».

Concernant les effectifs du groupe, le nombre total d'employés dans le monde s'élevait à 19 011 fin mars, soit une baisse de plus de 1700 personnes en 18 mois.

Sur le même sujet

Fortnite à l'amende pour avoir poussé des enfants à l'achat

Mis à jour le 14/05/2024 | AFP

Les autorités néerlandaises ont infligé mardi une amende de 1,1 million d'euros à Epic Games.

Roaring Kitty de retour; les titres de GME et d'AMC explosent en bourse

Mis à jour le 13/05/2024 | La Presse Canadienne

Les actions de GameStop, qui n'ont cessé de s'effriter depuis 2021, bondissaient de 71 % en milieu de journée lundi.

À la une

Donnez de la valeur aux personnes très grosses

Mis à jour il y a 19 minutes | Camille Robillard

LA BOÎTE À EDI. Les entreprises qui misent sur la représentation dans leurs communications ont un avantage concurrentiel

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs, prévient une étude

Il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

Les populations de pollinisateurs sont en déclin à travers le monde.

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé après un record

Mis à jour il y a 9 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.