Technicolor ouvre un studio d’effets spéciaux à Montréal

Publié le 23/09/2013 à 12:59, mis à jour le 11/10/2013 à 08:57

Technicolor ouvre un studio d’effets spéciaux à Montréal

Publié le 23/09/2013 à 12:59, mis à jour le 11/10/2013 à 08:57

Par lesaffaires.com

L’entreprise française Technicolor a annoncé ce matin un investissement de 7 M$ par l’entremise de sa division The Moving Picture Company (MCP) afin d’ouvrir un studio d’effets spéciaux et de postproduction à Montréal. En tout, 200 emplois seront créés d’ici trois ans.

L’annonce a été faite en compagnie de membres du gouvernement québécois, dont la première ministre Pauline Marois. Technicolor a bénéficié d’un prêt de 1,2 M$ de la part de Québec. Selon Mme Marois, ce prêt coûtera 50 000 dollars aux Québecois.

Il s’agira du troisième studio du genre à s’établir dans la métropole québécoise. Plus tôt cette année, Framestore s’est implantée à Montréal, créant du coup 200 emplois. L’entreprise britannique avait bénéficié d’un prêt de 900 000 $ du gouvernement Marois. On compte également dans la région un studio de la société française Mikros, qui emploie également quelque 200 personnes.

« On assiste en ce moment à la mise en place d’un nouveau créneau, celui des services d’animation et d’effets spéciaux, dans lequel le talent des Québécois pourra briller. La venue d’entreprises dans ce secteur attirera des productions d’envergure, ce qui générera des contrats de sous-traitance pour plusieurs PME québécoises», a déclaré ajouté Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, qui était présente lors de l’annonce.

Le directeur général de Technicolor, Frédéric Rose a reconnu que l'aide financière du gouvernement s'est avéré un incitatif décisif. Il a salué la politique du gouvernement du Québec qui soutient l'industrie du cinéma et l'innovation.

Le studio montréalais de MCP sera rapidement à pied d’œuvre. Il sera impliqué dans la conception d’effets spéciaux du film X-Men : Days of Future Past, tourné à Montréal cet été.

Le studio occupera 25 000 pieds carrés dans un édifice du Vieux-Montréal. Il sera dirigé par une Québécois, Émilie Dussault, et ouvrira ses portes à la fin du mois d'octobre. 

Pour Technicolor, il s’agit en quelque sorte d’un retour. Il y a deux ans, l’entreprise avait fermé une usine à Mirabel qui fabriquait des bobines de film pour l’industrie du cinéma. Évoquant un virage vers la technologie numérique, Technicolor avait alors mis à pied 180 personnes. L’annonce d’aujourd’hui représente le fruit de ce virage.

 


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: comment vivez-vous la crise?

Il y a 38 minutes | Courrier des lecteurs

Nous lançons un nouveau rendez-vous: une publication de vos témoignages.

Voici les 4 critères à remplir pour sortir de la crise!

Il y a 38 minutes | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Il y a bel et bien un espoir de mettre fin à la COVID-19, même s'il semble encore loin...

Vers une réouverture des chantiers résidentiels avant le 4 mai?

07/04/2020 | Denis Lalonde

Et si les chantiers résidentiels à travers le Québec pouvaient rouvrir avant le début du mois de mai?