Slack dépose un dossier pour entrer en Bourse

Publié le 04/02/2019 à 15:45

Slack dépose un dossier pour entrer en Bourse

Publié le 04/02/2019 à 15:45

Par AFP
Le logo de Slack

(Photo: Scott Webb pour Unsplash)

Slack, une société américaine qui offre des services de messagerie en temps réel à destination des entreprises et est une « licorne » très en vue a déposé un dossier pour entrer en Bourse, a-t-elle annoncé lundi.

L’entreprise a affirmé dans un bref communiqué avoir déposé un dossier « confidentiel », ce qui permet de ne pas dévoiler les détails de l’opération, auprès de la SEC, le régulateur américain, sans donner de détails ni de calendrier.

Selon le Wall Street Journal, Slack vise une valorisation supérieure à celle de 7,1 milliards de dollars établie après le dernier tour de table et pourrait réaliser l’opération au printemps.

Toujours selon le WSJ, le groupe vise une « cotation directe », un système d’entrée en Bourse assez rare, mais plus simple que la procédure habituelle.

Outre le fait de court-circuiter les banques d’investissement, le processus de cotation directe permet d’éviter de diluer la part de ceux qui sont déjà actionnaires.

Le suédois Spotify avait usé de cette cotation directe l’an dernier. Elle est moins coûteuse pour l’entreprise, mais également imprévisible, le prix des titres n’étant pas fixé d’avance.

Slack est une « licorne », ces entreprises non cotées dont la valorisation dépasse le milliard de dollars.

La société affirme avoir plus de 10 millions d’usagers actifs quotidiens et avoir 85 000 abonnés à son service premium payant.

Créée en 2013, elle a trouvé une niche dans des entreprises petites et moyennes, mais Facebook comme Microsoft tentent d’offrir le même type de services.

Elle fait partie des licornes dont l’entrée en Bourse est attendue pour cette année, avec Uber, Lyft ou Airbnb.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

La grande majorité des entreprises veulent vendre des actifs

02/04/2019 | François Normand

Les intentions au Canada sont inférieures à la moyenne mondiale, mais les montants désinvestis sont supérieurs.

Le Groupe Germain questionne l'inaction des gouvernements

02/04/2019 | Martin Jolicoeur

Les Expedia et Booking.com réclament des taxes aux consommateurs qui ne sont jamais rendues à l'État, décrient-ils.

À la une

Comment Impak Finance a adapté sa stratégie à la réalité

BLOGUE. Cette fintech voulait lancer une banque pour financer l'économie d'impact. Il a fallu trouver un autre chemin.

À surveiller: Bombardier, MEG Energy et Sherwin Williams

08:59 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Bombardier, MEG Energy Corp et Sherwin Williams ? Voici quelques recommandations qui ...

Petits rectificatifs (et gentils coups de gueule)

Le chroniqueur peut faire un choix de mots qu'il regrette. Comme cette fois-là... Rectifions .