Royaume-Uni: offre remaniée de Microsoft pour l’achat des jeux d’Activision

Publié le 22/08/2023 à 14:42

Royaume-Uni: offre remaniée de Microsoft pour l’achat des jeux d’Activision

Publié le 22/08/2023 à 14:42

Le fabricant de Xbox, Microsoft, cherche à acquérir Activision, fabricant de la célèbre franchise de jeux Call of Duty, depuis qu’il a annoncé l’accord de 69 milliards de dollars américains en janvier 2022. (Photo: La Presse Canadienne)

Les autorités britanniques de régulation de la concurrence ont ouvert une nouvelle enquête mardi sur l’offre remaniée de Microsoft de racheter le fabricant de jeux vidéo Activision Blizzard, ce qui représente le dernier obstacle majeur à la conclusion de l’une des plus grandes transactions de l’histoire de la technologie. 

L’Autorité de la concurrence et des marchés (CMA) du Royaume−Uni a déclaré qu’elle avait jusqu’au 18 octobre pour décider d’approuver l’opération ou de transformer son enquête préliminaire en un examen approfondi. Les entreprises ont accepté plus tôt de repousser la date limite de la transaction à cette même date.

Le fabricant de Xbox, Microsoft, cherche à acquérir Activision, fabricant de la célèbre franchise de jeux Call of Duty, depuis qu’il a annoncé l’accord de 69 milliards de dollars américains en janvier 2022.

Les entreprises ont obtenu l’approbation des autorités antitrust de 40 pays, dont l’Union européenne (UE).

L’opération a été contestée aux États−Unis, mais la Commission fédérale de commerce a perdu une bataille judiciaire pour l’arrêter, ce qui a permis d’ouvrir la voie à la réalisation de l’opération.

L’achat n’est plus retenu qu’en Grande−Bretagne, où les autorités ont tenté de le bloquer au début de l’année, craignant que la concurrence ne soit étouffée sur le marché émergent des jeux dématérialisés, où les joueurs peuvent éviter d’acheter des consoles coûteuses et diffuser des jeux sur leurs tablettes ou leurs téléphones.

 

Accord avec Ubisoft 

Dans le cadre de l’accord restructuré, Microsoft vendra au studio de jeux français Ubisoft Entertainment les droits de diffusion en continu en dehors de l’Espace économique européen pour tous les jeux actuels et nouveaux d’Activision sortant au cours des 15 prochaines années, a déclaré le président de Microsoft, Brad Smith, dans un billet de blogue. L’Espace économique européen comprend les 27 États membres de l’Union européenne, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein.

Le chef de la direction d’Activision, Bobby Kotick, a annoncé dans un billet de blogue que la vente des droits de diffusion en continu ne changeait «rien de substantiel».

Dans une démarche sans précédent, l’autorité de surveillance britannique avait retardé sa décision finale de bloquer l’accord. Cela lui a permis d’examiner la décision de l’UE d’accepter l’engagement de Microsoft d’octroyer automatiquement des licences pour les produits d’Activision sur les plateformes de jeux en ligne, ainsi qu’un accord de licence entre Microsoft et son rival Sony, fabricant de la console PlayStation.

L’organisme chargé de la concurrence au Royaume−Uni a indiqué mardi qu’il estimait que ces développements n’auraient pas modifié sa décision initiale et a imposé une ordonnance pour bloquer l’accord. Parallèlement, il examine la nouvelle proposition de Microsoft, qui «diffère considérablement de ce qui a été mis sur la table précédemment», a déclaré Sarah Cardell, directrice générale de l’organisme.

«Il ne s’agit pas d’un feu vert, a-t-elle ajouté. Nous évaluerons soigneusement et objectivement les détails de l’accord restructuré et son impact sur la concurrence, y compris à la lumière des commentaires des tiers.»

La décision de l’autorité de régulation de lancer une nouvelle enquête au lieu d’approuver l’opération était inattendue et soulève la perspective d’un nouvel examen approfondi, a souligné Alex Haffner, associé responsable de la concurrence au sein du cabinet d’avocats britannique Fladgate.

«En réalité, cependant, il est difficile de croire que Microsoft aurait pris cette nouvelle direction sans avoir la certitude qu’elle obtiendra (enfin) en temps voulu le feu vert réglementaire du CMA», a-t-il indiqué par courriel.

Kelvin Chan, The Associated Press

Sur le même sujet

Microsoft va licencier 1900 personnes chez Activision et Xbox

25/01/2024 | AFP

Phil Spencer, a justifié la décision par le souhait de calibrer l’entité «avec une structure de coûts soutenable».

Fusion Microsoft-Activision: revers judiciaire pour les autorités américaines

11/07/2023 | AFP

L'autorité américaine de la concurrence a demandé la suspension immédiate de l'acquisition d'Activision par Microsoft.

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.