OnePlus 7t: ce sans-fil est peut-être le plus beau cadeau à faire ce Noël

Publié le 09/12/2019 à 12:00

OnePlus 7t: ce sans-fil est peut-être le plus beau cadeau à faire ce Noël

Publié le 09/12/2019 à 12:00

Par Alain McKenna

(Image: courtoisie)

C’est un secret de polichinelle que les quelques mois entre la rentrée scolaire et le temps des Fêtes sont la période la plus lucrative pour à peu près tous les secteurs de consommation. Le monde de l’électronique n’y échappe pas. Dans la mobilité, ça explique la surenchère de rabais pour les nouveaux clients qui souhaiteraient payer moins cher pour leur sans-fil.

Petit rappel d’usage, donc : appelez votre fournisseur et demandez-lui s’il a un tarif promo pour vous. Souvent, c’est le cas. Et ça n’aura pris que quelques minutes de votre temps.

Ceux qui veulent payer moins en changeant de fournisseur ont différentes options. Celle permettant de mieux négocier son tarif consiste à débarquer avec son propre appareil sans fil, les fournisseurs maximisant les forfaits incluant un appareil dernier cri.

Apportez votre propre mobile… mais lequel?

Parlant de la plus récente génération de téléphones cellulaires, on ne peut s’empêcher de remarquer que leur prix de détail est particulièrement élevé. N’oublions jamais que même s’ils sont vendus à 300 ou 400 dollars, moyennant un forfait de 48 mois par la suite, on finit par le payer en totalité. C’est pourquoi plusieurs préfèrent absorber le coût de l’appareil en entier, d’abord, puis magasiner un forfait, ensuite.

À ce jeu, le meilleur coup cet automne est assez évident : il s’agit du OnePlus 7T, un téléphone Android qui a peut-être quelques mois derrière lui, mais qui s’avère, vu son prix, l’aubaine de l’année. À 800 dollars, il offre tout ce que vous pouvez souhaiter avoir sous le capot de votre sans-fil, à un détail près : il n’a pas de recharge sans fil (le fameux protocole Qi).

On s’entend, ce n’est pas un détail qui justifie à lui seul de débourser 300 de plus pour se munir d’un modèle équivalent d’une marque rivale. En d’autres mots, si vous voulez payer moins cher, d’ici Noël, pour un sans-fil musclé qui n’a pas encore pris une ride, ce modèle chinois n’est pas un mauvais choix. C’est tout le contraire.

Au goût du jour

Depuis le temps, on l’a compris, les acheteurs s’intéressent à trois caractéristiques avant tout, au moment de se procurer un téléphone. L’affichage, l’autonomie et l’appareil photo.

À ce jeu, le 7T a tout ce qu’il faut pour plaire, à commencer par un grand affichage de 6,55 pouces où on ne trouve qu’une très petite encoche, pour la caméra frontale. C’est un retour à ce design, pour OnePlus, qui a jonglé par le passé avec l’option d’une caméra frontale coulissante qui se cachait dans le boîtier et qui laissait toute la place à un affichage mur à mur complet.

Remarquez, ce n’est pas un gros embêtement, point de vue interface. Et ça permet d’activer le déverrouillage par reconnaissance faciale, qui se fait rapidement. Sinon, un lecteur d’empreinte incorporé au bas de l’écran est l’autre option. Ça marche ça aussi, même si ça reste un brin imprécis et maladroit.

Parlant d’interface, elle est l’affaire d’un ensemble logiciel appelé Oxygen OS, qui n’est pas aussi épuré que la version stock du système Android, mais qui s’avère efficace. Les mises à jour de toute sorte (de sécurité, notamment) sont fournies sur une base plus que régulière.

Tout ça tourne rondement, animé par un processeur Snapdragon 855+ de Qualcomm, le plus haut de gamme du moment. Les nouveaux processeurs du groupe californien n’ont été dévoilés que la semaine dernière, alors celui-ci devrait être au sommet pour un bon bout de temps encore.

Du souffle!

Deuxième détail important, donc, la batterie et son autonomie. À 3800 milliampères-heure, la pile du 7T est imposante. En ajustant quelques réglages, on parvient à en étirer l’efficacité à plus d’une journée d’utilisation. On n’en est pas encore à deux pleines journées. En fait, à ce jeu, le iPhone 11 Pro est celui qui nous a le plus agréablement surpris, cet automne.

Mais quand même, OnePlus fait bien avec le 7T, assez pour que personne n’angoisse en sortant du bureau. Il reste encore assez de jus pour capter les faits saillants du party de Noël du bureau, en soirée. Sinon, le bloc d’alimentation fourni dans la boîte promet une recharge éclair en une quinzaine de minutes à peine.

Parlant d’égoportraits, le 7T a un jeu de caméras parmi les plus complets sur le marché. La caméra frontale fait 16 mégapixels. À l’arrière, les trois caméras en totalisent 48. La nouveauté de l’automne, en photo mobile, est l’introduction d’une focale grand-angle, et OnePlus n’a pas raté son coup. Les trois objectifs réalisent de très jolis clichés, même si le téléobjectif, à 2X, n’est pas aussi puissant que celui d’un P30 Pro (à 5X)…

Il n’hérite pas non plus de l’IA du Pixel 4, lequel triche en retravaillant le fruit de son zoom numérique, juste assez pour rendre le résultat acceptable.

Mais les photos prises en grand angle, elles, sont impeccables. Et feront un malheur dans les retrouvailles familiales durant les Fêtes.

Et en plus, vous pourrez vous vanter d’avoir fait un bon coup en payant moins cher, le principal argument de vente de OnePlus depuis ses tout débuts en Amérique du Nord…

OnePlus 7T
Téléphone à système Android
Affichage AMOLED de 6,55 pouces
Processeur Snapdragon 855+ de Qualcomm
Photo : trois caméras à l’arrière (48 mp), une à l’avant (16 mp)
128 go de stockage
Port USB-C
Batterie de 3800 mAh (9h d’autonomie)
800$

Suivez-moi sur Facebook:

Suivez-moi sur Twitter:


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Vers une réouverture des chantiers résidentiels avant le 4 mai?

07/04/2020 | Denis Lalonde

Et si les chantiers résidentiels à travers le Québec pouvaient rouvrir avant le début du mois de mai?

Bourse: Wall Street dans des montagnes russes, termine en baisse

Mis à jour le 07/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. « Les marchés ne sont pas tellement rationnels.»

Titres en action: EasyJet, Cineworld, Airbus...

Mis à jour le 07/04/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.