Messenger: vous pouvez maintenant supprimer des messages envoyés

Publié le 05/02/2019 à 15:03

Messenger: vous pouvez maintenant supprimer des messages envoyés

Publié le 05/02/2019 à 15:03

Par AFP
Le logo de l'application de Messenger sur un iPhone.

(photo:123rf)

Un mauvais destinataire ? Un commentaire que l’on regrette ? Une grosse gaffe ? Facebook permet enfin d’effacer un texte envoyé sur la messagerie instantanée Messenger, a annoncé le réseau social mardi.

Les utilisateurs — plus d’un milliard dans le monde — ont dix minutes pour changer d’avis et effacer leur envoi. Tous les participants à la conversation sont alors avertis qu’un message a été retiré par son auteur, explique Facebook dans un communiqué annonçant la mise en place de cette nouvelle possibilité.

« Il vous est déjà arrivé d’envoyer un message au mauvais groupe (d’amis), de faire une faute de frappe ou simplement d’avoir envie de retirer un message de la conversation ? Vous n’êtes pas le seul! », écrit le groupe américain.

Cette fonctionnalité était attendue en particulier depuis la révélation en 2018 que le fondateur et PDG de Facebook Mark Zuckerberg avait, lui, la possibilité d’effacer des messages déjà envoyés.

L’onglet « Effacer pour tout le monde » s’ouvre lorsqu’on clique sur le message dans les dix minutes après l’envoi sur les appareils mobiles disposant des dernières versions des systèmes Apple ou Android (Google).


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Facebook frappé au coeur de son modèle économique

01/07/2020 | AFP

Plus de 400 entreprises adhèrent au mouvement #stophateforprofit qui demande d'y suspendre en juillet toute publicité.

Le boycott de Facebook prend de l'ampleur, sans garantie de succès

30/06/2020 | AFP

Le mouvement de boycott a peu de chance de changer la plateforme en profondeur.

À la une

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.

Le DPB se penche sur le revenu de base canadien garanti

Il y a 31 minutes | La Presse Canadienne

Ce programme pourrait couter jusqu'à 98 milliards au gouvernement fédéral s'il est remis pendant six mois à l'automne.