Le directeur juridique de Tesla s'en va deux mois après son arrivée

Publié le 20/02/2019 à 09:28

Le directeur juridique de Tesla s'en va deux mois après son arrivée

Publié le 20/02/2019 à 09:28

Par AFP

(Photo: Getty Images)

L’exode de dirigeants se poursuit chez Tesla (TSLA): le directeur juridique s’en va deux mois seulement après son arrivée, a annoncé mercredi le constructeur de véhicules électriques.

Dane Butswinkas, qui avait été nommé en décembre pour aider le constructeur automobile à gérer les différents défis juridiques et judiciaires auxquels il est confronté depuis l’été dernier, retourne à son prestigieux cabinet d’avocats Williams & Connolly, selon une déclaration de Tesla à l’AFP par courriel.

Le départ de cet avocat chevronné est immédiat, a indiqué à l’AFP une source proche du dossier. Il sera remplacé par Jonathan Chang, 40 ans, un de ses adjoints.

D’après la source proche du dossier, Dane Butswinkas, qui avait pris ses fonctions le 17 décembre, ne s’est jamais vraiment intégré à la culture d’entreprise de Tesla, co-fondé par le milliardaire et entrepreneur d’origine sud-africaine Elon Musk.

Considéré par de nombreux observateurs comme visionnaire, M. Musk est le visage de Tesla dont il a promis de faire un constructeur de véhicules électriques de masse avec le Model 3, une voiture vendue actuellement à 42 900 dollars au moins aux États-Unis et dont il est en train de baisser le prix face à la diminution progressive d’un crédit d’impôt fédéral.

M. Musk est quasiment l’homme à tout faire chez Tesla, une casquette multiple souvent source de tensions avec ses lieutenants. 

Le départ surprise de Dane Butswinkas intervient moins d’un mois après celui de Deepak Ahuja, le directeur financier, et rappelle celui de Dave Morton parti quelques semaines seulement après son arrivée. M. Morton, embauché en septembre comme chef comptable, avait expliqué ne pas pouvoir supporter la pression et l’exposition médiatique entourant le groupe.

Tesla a vu partir une cinquantaine de talents en deux ans, dont différents responsables des ressources humaines.

Observateurs et analystes attribuent ces nombreux départs à la personnalité du PDG Elon Musk, qui a par exemple pris de court les marchés en août dernier en indiquant sur son compte Twitter qu’il avait sécurisé le financement pour sortir Tesla de la Bourse de New York, une affirmation dont il n’a pas apporté la preuve. 

Il avait été lourdement sanctionné par la suite par l’Autorité des marchés, de même que l’entreprise.

 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

À la une

Disney+ fait mieux que prévu avec 10 millions d'abonnés pour son lancement

13/11/2019 | AFP

Disney a dépassé les attentes en affirmant mercredi avoir attiré 10 millions d'abonnés à sa plateforme Disney+.

Les PME et l'innovation: pas que des mauvaises nouvelles

La présidente-directrice générale de QuébecInnove, Isabelle Foisy, répond à une chronique d'Olivier Schmouker.

Au Québec, 2 PME sur 3 tournent le dos à l'innovation!

12/11/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est l'avenir socioéconomique du Québec qui est ainsi mis en péril, selon une étude fracassante...