La croisière du futur en 3 bateaux

Publié le 27/12/2017 à 14:53

La croisière du futur en 3 bateaux

Publié le 27/12/2017 à 14:53

Par lesaffaires.com

En attendant les croisières spatiales, les vaisseaux plus classiques poursuivent leur évolution technologique. Exemples.

Longs, larges et emportant des milliers de passagers: les navires de croisière resteront encore les moyens de transport de masse les plus imposants pour de nombreuses années à venir. 

Ils s’amélioreront, deviendront plus efficaces sur le plan énergétique et toujours plus sécuritaires, relaie en image le site Futurisme. Voici 3 modèles qui changeront la donne en gagnant la mer dans un future proche.

Eoseas Concept

Constructeur : STX Europe

Capacité : 3311 passagers

Équipage : 1089 membres

Longueur : 305 m

Poids : 105000 tonnes

Spécificités : 1403 cabines; 4 générateurs hybrides diesel – gaz naturel liquéfié; panneaux photovoltaïques; voilures productrices d’énergie éolienne

0 émission

Constructeur : Deltamarin

Capacité : 540 passagers

Longueur : 160 m

Spécificités : 230 cabines avec balcons; 28 cabines avec baies vitrées et 6 suites; 4 voilures automatiques; moteurs multisources (essence, énergie solaire et éolienne)

De classe mondiale

Constructeur : MSC Cruisers

Capacité : 5400 passagers

Poids : 200000 tonnes

Spécificités : 2700 cabines; voilures toute-saison; GNL

 

On remarquera que deux tendances principales émergent de ces navires du futur: une utilisation accrue des énergies alternatives et des niveaux d'automatisation plus élevés.

 


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.