L'administration Biden avance à petits pas sur le dollar numérique

Publié le 16/09/2022 à 09:47

L'administration Biden avance à petits pas sur le dollar numérique

Publié le 16/09/2022 à 09:47

Par AFP

L’administration Biden a lancé en mars le chantier du dollar numérique. (Photo: 123RF)

Washington — L’administration Biden, qui a lancé en mars le chantier du dollar numérique, a dit vendredi y voir de nombreux avantages et opportunités, mais doit s'assurer d'un «développement responsable» d'une telle monnaie, qui comporte de nombreux risques.

«Un développement responsable des actifs numériques est vital pour les intérêts américains», a déclaré le principal conseiller économique de la Maison-Blanche, Brian Deese, lors d'une conférence de presse téléphonique.

Il a évoqué les risques liés tant à la protection des consommateurs et des investisseurs, qu'à la sécurité et à la stabilité du système financier, ou pour le «leadership financier et technologique (des États-Unis) dans le monde».

Face à l'essor mondial des cryptomonnaies comme le bitcoin et à l'utilisation croissante des paiements numériques, le président américain Joe Biden avait signé en mars un décret demandant au ministère de l'Économie de lui remettre sous six mois un rapport sur «le futur de la monnaie».

Il en a en fait reçu neuf, qui préconisent de continuer les travaux sur le sujet, a ainsi détaillé la Maison-Blanche.

Aucune échéance n'a toutefois été précisée.

Ces rapports «fournissent une base solide aux décideurs politiques alors que nous nous efforçons d'appréhender les avantages potentiels des actifs numériques et d'atténuer et de minimiser les risques», a commenté la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, lors de cette même conférence téléphonique.

«L'innovation est l'une des caractéristiques d'un système financier dynamique», mais cela suppose une «réglementation adéquate», a-t-elle ajouté.

«Si ces risques sont atténués, les actifs numériques et autres technologies émergentes pourraient offrir des opportunités importantes», a assuré la ministre de l'Économie et des Finances de Joe Biden.

La banque centrale américaine (Fed), qui travaille sur le sujet depuis des années, est, elle, encouragée à poursuivre ses travaux sur le sujet, avec l'appui d'un groupe de travail qui serait dirigé par le Trésor.

Les conséquences sur l'environnement du développement d'une cryptomonnaie doivent également être prises en compte, et ne pas entraver les objectifs du gouvernement, a précisé Alondra Nelson, directrice du bureau des sciences et de la politique technologique.

«Nous avons constaté que les cryptoactifs consommaient entre 1 et 2% de toute l'électricité américaine chaque année», et produisaient «entre 0,4 et 0,8% de nos émissions de gaz à effet de serre, ce qui est similaire aux émissions de la production de fer et d'acier aux États-Unis», a-t-elle détaillé.

Sur le même sujet

Le dollar numérique déclaré hors-la-loi

Mis à jour le 27/05/2024 | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les États-Unis veulent interdire à la Fed d’émettre sa propre monnaie numérique.

À la une

Le 25 juin sera plus populaire que la Saint-Jean!

Il y a 55 minutes | Thomas Gaudet

EXPERT. Les modifications à l'imposition du gain en capital entreront en vigueur... le lendemain de la Saint-Jean.

Protéger des baleines grâce à l’IA: Whale Seeker obtient 850 000$

Il y a 55 minutes | La Presse Canadienne

La technologie développée par Whale Seeker permettrait de détecter ces animaux 25 fois plus rapidement que l’œil humain.

PDG de l'année 2023 - Jeune pousse | Emily Charry Tissier veut protéger les mammifères marins

Édition du 22 Novembre 2023 | Emmanuel Martinez

LES PDG DE L'ANNÉE 2023. Son entreprise a été reconnue par l’UNESCO comme ayant l’un des dix meilleurs projets d’IA.