Genia veut être le numéro un du jeu intelligent


Édition du 15 Novembre 2014

Genia veut être le numéro un du jeu intelligent


Édition du 15 Novembre 2014

Martin Ouellet, fondateur du studio de jeux Genia, de Québec.

Après être devenu un leader mondial dans le logiciel de recrutement chez Taleo, Martin Ouellet ambitionne de devenir le numéro un mondial du jeu intelligent avec Genia. Le premier jeu mobile de l'entreprise, Which Comes First?, vient de faire son entrée sur le marché canadien, avant son lancement international au début de 2016.

«Il y a des téléphones intelligents, des montres intelligentes ; à quand des jeux intelligents ? demande Martin Ouellet, fatigué des jeux violents et abrutissants. Je veux apporter une innovation dans le jeu, car il y a de la place pour quelque chose de différent.»

Le fondateur de Genia, de Québec, précise que son nouveau-né n'est pas un jeu éducatif auquel on n'a aucune envie de revenir une fois l'apprentissage acquis. L'expérience est ludique, mais fait appel à la culture et aux connaissances. Le niveau de difficulté du jeu s'adapte aux capacités du joueur afin d'éviter qu'il décroche.

D'abord conçu pour les femmes âgées de 20 à 40 ans - les plus grandes joueuses sur les appareils mobiles -, Which Comes First? plaît aussi aux hommes et aux enfants.

Le jeu propose des séries de cartes dans différents domaines : culture, nature, politique, histoire, géographie, sport, etc. Il s'agit de classer des cartes par ordre chronologique ou logique et de se mesurer à ses amis. C'est comme l'oeuf et la poule, lequel vient en premier ? Au cours de l'essai, en visite chez les grands peintres, il a fallu déterminer si une toile de Vermeer avait été produite avant une autre de Van Gogh, par exemple. Plus le joueur est habile, plus les années de création se rapprochent. Mais après deux mauvaises réponses, le jeu propose un choix plus facile. «Le jeu va évoluer tout le temps, on va ajouter des catégories. Par exemple, le jour du Souvenir, on avait une série de cartes adaptées», explique l'entrepreneur de 48 ans, qui compte sur une équipe de 13 employés à Québec.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.