Galaxy S20 : Samsung vendra le premier téléphone 5G au Canada

Publié le 11/02/2020 à 14:00

Galaxy S20 : Samsung vendra le premier téléphone 5G au Canada

Publié le 11/02/2020 à 14:00

Par Alain McKenna

Samsung tient à San Francisco sa conférence annuelle Unpacked dans le cadre de laquelle il dévoilera, aujourd’hui, les Galaxy S20, Galaxy S20+ et Galaxy S20 Ultra, des modèles qui remplacent de facto le Galaxy S10 comme produit-phare de la gamme de téléphones du fabricant coréen au Canada et ailleurs dans le monde.

On aura aussi droit à un téléphone à écran pliable, oui, un autre, qui pourrait être mieux ficelé, afin d'éviter la débâcle vécue par Samsung lors du lancement du Galaxy Fold, l'an dernier. On verra.

Quant au S20, qui succède donc au S10, il a droit à trois nouveautés majeures : une nomenclature, S20 (plutôt que S11) qui suggère un important bond en avant, «qui nous emmène dans la nouvelle décennie», des caméras transformées afin d’offrir un zoom optique supérieur à celui de bien des caméras automatiques, et une antenne 5G qui fera de cette gamme la première au pays à pouvoir accéder à ces réseaux.

Quand ils seront en service.

Un Samsung S20 5G… qui va coûter cher

C’est déjà le cas dans au moins trois villes, dont Montréal, puisque Rogers a confirmé l’activation de son réseau 5G il n’y a pas un mois. Mais évidemment, il faudra faire des tests et des calculs afin de déterminer comment tout ça fonctionnera, quels avantages ça apportera, et combien ça coûtera.

Car encore une fois, qui dit nouveau téléphone dit nouveau prix de vente à des sommets. Ça commence à 1320 $ pour le S20 de base (écran de 6,2 pouces, 128 go plus fente SD, batterie de 4000 milliampères-heure), ça grimpe à 1580 $ puis 1850 $ pour les S20+ (écran de 6,7 pouces et pile de 4500 mAh) et S20 Ultra (écran de 6,9 po., caméra exclusive, batterie de 5000 mAh), et ça peut stratosphériser à 2210 $ pour le S20 Ultra à 512 go de stockage interne.

Oui, stratosphériser. On sentait que cette tendance à vendre des téléphones au prix d’un ordinateur complet mérite un nouveau verbe à part entière.

À ce prix, Samsung inclut pour ceux qui vont acheter l’appareil en précommande des écouteurs Bluetooth Galaxy Buds+, une nouvelle génération de ces petits boutons stéréophoniques améliorée, avec autonomie prolongée. Pas une mauvaise idée, et ça aidera à utiliser Google Duo, pour des appels vidéo en pleine HD qui connaissent, dit-on, une utilisation en progression fulgurante au Canada en ce moment.

Côté tarification pour la suite, si jamais vous voulez tester la 5G sur-le-champ, c’est chez Rogers que ça se passe. On ne connaît pas les tarifs exacts (la page d’information sur la 5G du site de Rogers affiche un joli code d’erreur «404»…), mais les mobinautes qui sont déjà branchés sur la 5G des fournisseurs américains ont observé que leur consommation de données doublait, à usage égal, en passant de la LTE (les réseaux actuels) à cette 5e génération de réseaux sans fil.

Donc, calculez une hausse de votre facture de sans-fil en conséquence.


Un zoom 100x, avec ça?

Peu importe son coût, le S20 est un téléphone fort attrayant. Évidemment, le S20 Ultra est le plus musclé des trois versions, et s’avère le plus imposant. C’est aussi celui qui fera le plus hésiter les gens qui lorgnaient du côté d’un Galaxy Note 10, l’élégant appareil ayant une fiche technique plutôt à l’avenant, à l’exception du stylet exclusif à la gamme Note.

On pense que le Note est plus axé sur la «productivité» (sic, le boulot), et le S20 Ultra séduira plutôt les ludiques, ceux qui jouent sur leur mobile. De l’avis d’un seul homme, ceux qui tombent dans les deux catégories (on en est) préféreront le S20 Ultra, qui semble bâti pour durer plus longtemps.

La pile de 5000 milliampères-heure est énorme. Elle promet probablement deux jours d’autonomie, sans souci. À cela s’ajoute une caméra dont on peine à compter le nombre exact d’objectifs (d’accord, c’est trois, plus une, donc quatre, pour un total de 108 mégapixels). Samsung jumelle un zoom optique 30x à une retouche logicielle et assure pouvoir ainsi créer son «Space zoom», un zoom maximal 100x. On sera curieux de tester ça un soir de pleine lune (pour la voir de plus près), mais d’ici là, suffit de dire que cette caméra est beaucoup plus à l’aise sous les 30x de rapprochement.

La caméra des S20 et S20+ (capteur de 64 mégapixels) est légèrement moins performante, avec un zoom optique 10x qui peut être étiré à 30x via l’IA logicielle de Samsung. Encore là, à 10x, on a de belles images. À 30x, moins sûr. Dans tous les cas, un trépied ou un appui fixe pour éviter les tremblements est recommandé, car sinon, pas sûr que vous cadrerez le sujet ciblé comme du monde, surtout à 100x…

Après la HD et le 4K, place au 8K

Samsung ajoute d’autres nouveautés logicielles à sa caméra, incluant un mode à prise unique qui crée une courte vidéo de 10 secondes, et qui crée à partir de cette séquence jusqu’à 14 clichés statiques, quelques images GIF animées (prononcer «guife», petit rappel), et bien sûr, une vidéo. Ça, c’est plutôt chouette. On peut ensuite partager les éléments qui nous plaisent le plus où on le souhaite (sur Tiktok, par exemple…).

On a une triste nouvelle pour ceux qui viennent d’acheter un téléviseur 4K : cette technologie est déjà désuète. Le Galaxy S20 peut capter des vidéos en format 8K, ce qui quadruple le nombre de pixels composant l’image. On peut ensuite en extraire des photos de 33 mégapixels, et ainsi, remplir la mémoire de l’appareil en quelques minutes à peine… ce qui rend l’ajout d’une carte Micro SD fort recommandé.

Dans l’ensemble, les vidéos produites sont très détaillées, évidemment. Et la stabilisation optique intégrée est la bienvenue, pour garder ces détails le plus net possible. Le téléphone réduira automatiquement la taille des vidéos avant l’exportation, afin d’éviter de produire de trop gros fichiers, mais ce ne sera pas nécessairement le cas partout.

Ce qui explique la hausse de consommation de données mobiles qui risque de survenir, même si vous n’êtes pas branchés à un réseau 5G (car, oui, l’appareil se connecte à tous les autres réseaux également, LTE, 3G, etc.).

Ça ne fait aucun doute, les Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra sont de très séduisants appareils électroniques. Une Ferrari 812 l’est tout autant. La différence étant que Samsung a besoin de vendre beaucoup plus de son modèle-phare que la marque automobile préférée des tifosi…

Chose sûre, ces téléphones sont une excellente raison pour jeter un coup d’œil du côté de ces fameux forfaits soi-disant illimités offerts par Bell, Rogers et Telus, depuis l’été dernier…

Samsung Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra 
Téléphones à système Android 10
Processeur Snapdragon 865 de Qualcomm
Écrans Super AMOLED de 6,2, 6,7 et 6,9 pouces
Stockage interne de 128 go (512 go en option)
Caméra multiobjective de 64 mp/108 mp (Ultra)
Zoom optique 10x/30x, max 30x/100x
Batterie de 4000 mAh, 4500 mAh (S20+), 5000 mAh (S20 Ultra)
1320$ (S20), 1580$ (S20+), 1850$ (S20 Ultra)

Suivez-moi sur Facebook:

Suivez-moi sur Twitter:

Sur le même sujet

Samsung envisage un bon premier trimestre, grâce au coronavirus

07/04/2020 | AFP

À court terme, il semble que le premier groupe sud-coréen tire son épingle du jeu.

Même sans MWC, Samsung reprend goût à l'innovation

13/03/2020 | Alain McKenna

BLOGUE. On parle beaucoup de 5G et d'IA, mais les écrans pliables sont peut-être ce dont avait plus besoin l'industrie.

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.