En fait, l'iPhone est bon marché... au Canada

Publié le 15/05/2017 à 14:32

En fait, l'iPhone est bon marché... au Canada

Publié le 15/05/2017 à 14:32

Par lesaffaires.com

Le luxe n'a pas de prix, mais des prix. Si vous en doutiez, voyez les écarts affichés par le produit phare d’Apple.

Lors d’un petit saut aux États-Unis, on hésite. Il n’est pas vraiment donné, et cela dépendra des taxes locales, mais le dernier téléphone d’Apple y coûte moins cher que chez nous. Certains seront donc tentés de céder à l'achat.

C'est que les fidèles canadiens de la marque à la pomme n’imaginent peut-être pas leur chance, le rabais auquel ils ont droit par rapport à leurs homologues d’autres pays.

Il n’est pas facile de cartographier les prix de l’iPhone. Les sites régionaux de l’entreprise californienne n’affichent pas systématiquement l’information.

Mais l’équipe de recherche de la Deutsche Bank s'est lancée dans l’exercice, essayant d'uniformiser les prix avant conversion, et en arrive à la conclusion suivante: «si vous passez vos vacances en Turquie, au Brésil ou en Grèce, évitez les magasins Apple où les iPhones sont plus chers de 25 à 50% par rapport aux États-Unis».

Selon les endroits répertoriés, les points de ventes turcs demandent le prix le plus élevé, de 1640 $. Si l’on considère le PIB par habitant en Turquie, de 12 713 dollars canadiens, et qu’on le compare à celui de nos voisins américains, de 78 180 $, on mesure à quel point l’iPhone est un produit de luxe pour les consommateurs.

Le rapport de la Deutsche Bank a pris soin de ne pas évoquer la situation vénézuélienne. Avec une inflation de 1660% en 2017, le Venezuela vit une crise sans précédent sur fond de pénurie d’argent liquide. Pour se procurer un iPhone dans ce pays dévasté par les politiques socialistes, il faut débourser 133 453$ !

Ces différences de prix alimentent d’ailleurs quelque interrogations sur la stratégie d’Apple au niveau international. Aussi puissant soit-il, le rayonnement de la marque pourrait ne plus suffire à attirer les acheteurs sur de nouveaux marchés.

 

À la une

Des coûts d’emprunt bousculent les plans des entreprises

Il y a 48 minutes | Karl Rettino-Parazelli

FINANCEMENT. L'heure est à la réflexion: faut-il reporter les projets, carrément les annuler ou aller de l'avant?

Innovobot: bien plus qu'un investisseur

Il y a 52 minutes | Emmanuel Martinez

FINANCEMENT. L'entreprise mise sur le partenariat pour innover et dégager le potentiel des entreprises.

Quatre leçons d’affaires à retenir de l'empire portugais

Il y a 12 minutes | Philippe Labrecque

EXPERT INVITÉ. Un bestseller de l'historien britannique Roger Crowley peut être une source d'inspiration pour les PDG.