Cybercriminalité: nombreux chefs d'accusation portés contre un jeune homme de Laval

Publié le 29/03/2022 à 10:00

Cybercriminalité: nombreux chefs d'accusation portés contre un jeune homme de Laval

Publié le 29/03/2022 à 10:00

Par La Presse Canadienne

La GRC ajoute que Chris Tyrone Dracos doit comparaître devant le tribunal ce mardi, à Laval ; il reste en détention pour une affaire sans lien avec le dossier.

Un homme âgé de 22 ans, de Laval, fait face à plusieurs accusations en lien avec deux enquêtes policières sur la cybercriminalité remontant à 2018 et de 2019.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) précise par voie de communiqué que Chris Tyrone Dracos a notamment été accusé vendredi dernier devant la Cour du Québec d’utilisation non autorisée d’ordinateur et de possession d’un dispositif permettant une telle utilisation.

L’Équipe d’enquête sur les cybercrimes de la Division nationale de la GRC affirme que l’enquête a commencé à la fin de 2018. Entre-temps, la même escouade a lancé une enquête distincte, appelée Projet Ados, sur un marché du Web obscur qui vend des articles illicites tels que des comptes financiers compromis et des tutoriels de piratage. 

Les preuves recueillies ont permis à la GRC de faire le lien entre les enquêtes et d’identifier le suspect. 

Alexandre Beaulieu, officier responsable de l’Équipe d’enquête sur les cybercrimes de la Division nationale, soutient que ce cas met en évidence la valeur et l’importance des partenariats entre la police, les entreprises et les organisations des secteurs public et privé. À son avis, cette collaboration peut contribuer de manière significative à l’identification des cybercrimes graves et au succès des enquêtes de police. 

La GRC ajoute que Chris Tyrone Dracos doit comparaître devant le tribunal ce mardi, à Laval ; il reste en détention pour une affaire sans lien avec le dossier.

À la une

Collations et café pour être au bureau «comme à la maison»

Mis à jour à 12:42 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Il n’y a rien comme être ensemble pour former une équipe solide et forte.»

«À l'aide! Les réunions se multiplient et m'épuisent.»

MAUDITE JOB! «Chez nous, le mode hybride a multiplié le nombre de réunions. Et ça m'épuise...»

Comment faut-il s'y prendre pour obtenir une augmentation de salaire?

Les bons employeurs devraient déjà accorder des augmentations de salaire annuelles d’environ 2% à 3%.