Avec Lego Fortnite, Epic Games et Lego veulent élargir leur public

Publié le 07/12/2023 à 13:57, mis à jour le 07/12/2023 à 13:57

Avec Lego Fortnite, Epic Games et Lego veulent élargir leur public

Publié le 07/12/2023 à 13:57, mis à jour le 07/12/2023 à 13:57

Par AFP

Les développeurs de Lego Fortnite se sont assurés que toutes les structures construites dans le jeu pouvaient être répliquées dans le monde réel avec des pièces Lego. (Photo: 123RF)

Le leader mondial du jouet Lego et l'éditeur de jeux vidéo Epic Games ont lancé jeudi Lego Fortnite, déclinaison de la plateforme aux centaines de millions de joueurs, qui doit permettre aux deux partenaires d'élargir leurs publics respectifs.

Gratuit et en libre accès comme son prédécesseur, le jeu reprend beaucoup des codes visuels de Fortnite, mais avec des personnages Lego, ainsi que des matériaux de construction et des outils directement dérivés de l'univers de la marque danoise.

Il se déroule dans un univers similaire à celui du jeu lancé en 2017, mais sur un espace qui représente 19 fois la superficie de l'île de Fortnite.

Outre l'esthétique Lego, la principale différence tient au mode de jeu. Exit la «Battle Royale», format dans lequel il faut éliminer les autres joueurs et rester seul survivant pour l'emporter, sur une île qui rétrécie progressivement. Il a été remplacé ici par deux versions. 

Une dite «survival» dans laquelle le joueur doit bâtir et prospérer dans un monde peuplé de loups géants et de squelettes tueurs, l'autre dite «sandbox», sans élément hostile, qui vise particulièrement les plus jeunes.

Lego Fortnite est la première réalisation majeure de Lego et Epic Games en commun depuis l'annonce, en avril 2022, de la prise de participation du groupe danois et de Sony au capital de l'éditeur de Cary (Caroline du Nord), moyennant deux milliards de dollars.

Les développeurs de Lego Fortnite se sont assurés que toutes les structures construites dans le jeu pouvaient être répliquées dans le monde réel avec des pièces Lego.

«Nous créons une passerelle entre les mondes physique et numérique, ce qui, d'une certain façon, n'a jamais été fait», explique à l'AFP Julia Goldin, directrice marketing du fabriquant de jouets. «Et ce n'est que le début.»

La responsable voit là l'opportunité pour le groupe «d'inviter beaucoup plus de joueurs en ligne à tester l'univers physique des briques Lego».

Lego a déjà une présence importante dans le jeu vidéo, avec des titres comme «Ninjago» ou «Lego Star Wars».

Mais il s'agit là pour le groupe de mettre un pied dans le fameux métavers, des univers numériques parallèles où les possibilités de jeu et de création sont de plus en plus étendues. 

«Cela va attirer beaucoup d'enfants, mais aussi des ados et des adultes», anticipe, pour sa part, Adam Sussman, président d'Epic Games.

 

«Il y a de la place»

Par nombre d'aspects, notamment le fait qu'il s'agit d'un univers dit persistant (qui continue à exister même quand un joueur le quitte), Lego Fortnite se pose en rival de références comme Minecraft ou Animal Crossing.

«Nous pensons que, pour l'industrie, c'est formidable d'avoir plusieurs hits, pas un seul», considère Adam Sussman.

«Quand un genre est très populaire, comme celui-ci, il y a de la place», poursuit-il. «Nous voulons offrir aux gens qui aiment ce style une version encore plus innovante.» 

Tout comme Fortnite, ce nouveau jeu est disponible sur console, PC ainsi que sur smartphone via des applications de jeux en ligne. Il n'est en revanche pas accessible sur les boutiques d'Apple (App Store) et Google (Google Play). Cette absence est liée à un contentieux entre Epic Games et les deux géants technologiques. 

L'éditeur reproche à Apple et Google, qui dominent l'écosystème mondial des smartphones, d'imposer l'utilisation de leurs plateformes de téléchargement et de leurs systèmes de paiement, avec des commissions trop élevées (30%).

Un procès au civil oppose actuellement Epic Games à Google devant un tribunal fédéral de San Francisco. 

«Nous allons continuer à travailler à la création d'écosystèmes ouverts sur mobile, qui permettent à nos produits et nos services de toucher le plus de gens possible, d'une manière qui soit juste pour les développeurs et les joueurs», a déclaré Adam Sussman.

Sur le plan économique, les revenus tirés de Lego Fortnite vont provenir des achats réalisés dans le jeu, à l'instar de Fortnite, a expliqué Adam Sussman. 

Pour les joueurs de moins de 13 ans enregistrés en tant que tels, Epic Games ne permet pas d'achats dans le jeu.

Sur le même sujet

97 postes coupés chez Eidos-Montréal

29/01/2024 | lesaffaires.com

Les équipes de développement, d’administration et de services de soutien sont touchées.

Logitech limite l'érosion des ventes de fin d'année

Mis à jour le 23/01/2024 | AFP

Ses ventes avaient explosé durant la pandémie, mais depuis 2022, elles ne cessent de chuter trimestre après trimestre.

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour il y a 1 minutes | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Le projet de loi 31 sur le logement est finalement adopté

Le projet de loi a provoqué plusieurs levées de boucliers, particulièrement parce qu’il s’attaque à la cession de bail.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.