Amazon s'attaque à Best Buy en lançant sa propre équipe techno

Publié le 10/07/2017 à 12:10

Amazon s'attaque à Best Buy en lançant sa propre équipe techno

Publié le 10/07/2017 à 12:10

Par lesaffaires.com

Photo: 123rf.com

Si la chaîne de magasins Best Buy(BBY, 53,80$US) a réussi à survivre à l’ascension d’Amazon(AMZN, 995,73$US), c’est en partie grâce à son service d’installation et de réparation à domicile Geek Squad.

Les choses pourraient toutefois changer, car le géant du Web a discrètement bâti au cours des derniers mois une équipe d’experts en gadgets électroniques qui offre des consultations pour son assistant personnel Alexa ou le branchement d’autres appareils, rapporte le site spécialisé Recode.

La nouvelle offre, déjà déployée dans sept marchés aux États-Unis, vise à aider les clients à mettre en place un système de maison intelligente pour contrôler éclairage, chauffage, climatisation et autres via une application mobile ou l’assistant Alexa.

On peut comprendre pourquoi Amazon s’attaque au marché des gadgets liés à la maison intelligente: il représente un des créneaux affichant la plus forte croissance de l’industrie des appareils électroniques grand public, selon Recode.

Amazon facture par exemple 99$US pour installer un thermostat Ecobee4 fonctionnant avec Alexa. Les services nécessitant plus d’une heure d’installation coûtent davantage. Les clients désireux d’obtenir une assistance pour brancher leurs appareils peuvent réserver le service au moment de passer leur commande en ligne.

Amazon recrute dans plusieurs villes américaines des spécialistes en électronique, ayant préférablement travaillé dans les magasins Apple ou encore comme agent de la Geek Squad de Best Buy.

Le secteur du détail est fortement ébranlé par la montée en puissance d’Amazon. L’action de Best Buy n’y échappe pas, chutant de 6,9% en fin de matinée lundi. Le titre a toutefois bondi de 35% à ce jour en 2017.

À suivre dans cette section

À la une

La Banque du Canada maintient son taux directeur à 0,25%

11:22 | AFP

« L’économie canadienne semble avoir évité le scénario le plus pessimiste ».

À surveiller: Lyft, Air Canada et Dollarama

Que faire avec les titres de Lyft, Air Canada et Dollarama? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de voitures ont chuté de 44% en mai au pays

Il s’agit malgré tout d’une amélioration comparativement à l’effondrement de 74,6 % du marché en avril.