Amazon livrera bientôt vos commandes par... drone

Publié le 02/12/2013 à 10:37

Amazon livrera bientôt vos commandes par... drone

Publié le 02/12/2013 à 10:37

Par AFP

Le géant américain du commerce en ligne Amazon projette d'utiliser d'ici quelques années des mini-drones pour acheminer les colis de petite taille en une demi-heure chez ses clients, a annoncé le fondateur du groupe Jeff Bezos.

«Je sais que cela ressemble à de la science-fiction. Mais ce n'en est pas», a déclaré dimanche soir Jeff Bezos dans l'émission "60 Minutes" de la chaîne de télévision CBS. L'ambitieux projet requiert des tests de sécurité supplémentaires et l'approbation des autorités américaines mais, selon M. Bezos, "Amazon Prime Air" pourrait être opérationnel d'ici quatre à cinq ans.

Une vidéo de démonstration postée sur le site Internet de l'entreprise montre de minuscules engins robotisés transportant dans les airs des colis rangés dans de petites boîtes jaunes, depuis les entrepôts jusqu'aux clients ayant passé commande 30 minutes auparavant sur Amazon.com. Visionnez la vidéo qui montre le projet d'Amazon.

«Nous pouvons livrer en une demi-heure... et nous pouvons transporter des objets pesant jusqu'à 2,3 kilos, ce qui représente 86% de ceux que nous livrons», a affirmé le fondateur d'Amazon.

Les mini-drones sont alimentés par huit moteurs électriques à hélice et peuvent évoluer dans un rayon de 16 km autour des entrepôts, ayant ainsi accès à une grande partie de la population en zone urbaine. «C'est très écologique, c'est bien mieux qu'avec les camions de transport», s'est encore félicité le patron du géant de la vente en ligne.

Jeff Bezos a également insisté sur l'absence de risque représenté par ces appareils aux allures d'insectes géants, qui se déplacent de façon autonome grâce à un GPS. Le prototype a ainsi des moteurs redondants, permettant d'assurer que l'appareil ne tombe pas si l'un d'eux tombe en panne.

«Ce qui est compliqué, c'est de mettre en place (...) tous les systèmes dont on a besoin pour pouvoir dire +Ecoutez, cet appareil n'atterrira pas sur la tête de quelqu'un qui se balade dans son quartier+», a déclaré M. Bezos sur CBS.

Plus optimiste que son patron lui-même, Amazon, rappelant que l'Agence américaine de l'aviation civile (FAA) travaillait depuis quelque temps déjà sur la mise en place de règlementations pour l'usage de drones civils, a évoqué une possible mise en oeuvre de ces «octocoptères» dès 2015.

Les drones ne sont actuellement autorisés à voler dans le ciel américain qu'à des fins de services publics ou de loisirs, et leur nombre se limite à environ 300 appareils, d'après les permis délivrés, a recensé grossièrement l'association de leurs fabricants, l'AUVSI (Association for Unmanned Vehicule Systems International). Mais après 2015, quand la FAA leur aura ouvert tout l'espace aérien, 7500 micro- drones pourraient déjà sillonner le ciel, d'après la FAA, qui ne donne pas plus de détails.

 


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

19/10/2019 | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.