Yahoo: Marissa Mayer recrute son bras droit chez Google

Publié le 16/10/2012 à 14:05, mis à jour le 18/10/2013 à 14:49

Yahoo: Marissa Mayer recrute son bras droit chez Google

Publié le 16/10/2012 à 14:05, mis à jour le 18/10/2013 à 14:49

Par La Presse Canadienne

La présidente et chef de la direction de Yahoo, Marissa Mayer, a recruté son nouveau bras droit chez Google.


Henrique de Castro, qui compte parmi les principaux dirigeants publicitaires de Google depuis deux ans, deviendra le directeur des opérations de Yahoo au début de l'an prochain.


Il s'agit de l'embauche la plus visible réalisée par Mme Mayer depuis qu'elle a quitté Google pour Yahoo il y a trois mois. Depuis ce moment, elle a recruté un nouveau directeur financier et un nouveau directeur du marketing, sans toutefois dégarnir les rangs de son ancien employeur.


Yahoo peine à générer des revenus publicitaires depuis plusieurs années, un problème que Mme Mayer espère régler en embauchant M. de Castro. Ce dernier a aidé à doter Google du réseau publicitaire le plus rentable sur le Web. Au cours du premier semestre de 2012, Google a engrangé des revenus publicitaires de près de 21 milliards $ US, en hausse de 22 pour cent, contre seulement 2 milliards $ US pour Yahoo.


Yahoo a offert à M. de Castro un salaire annuel de 600 000 $ US mais sa rémunération pourra atteindre 58 millions $ US.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Lightspeed, Spotify, AWS et l'infonuagique

BLOGUE INVITÉ. Avec l'aide de l'informatique en nuage, de nombreux biens sont devenus des services.

Trop de technologie en portefeuille... vraiment?

BLOGUE INVITÉ. Mal catégoriser un titre peut conduire à des erreurs d'opportunités coûteuses.

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque Ă  la Chine

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.