X (ex-Twitter) ampute son équipe de lutte contre la désinformation électorale

Publié le 28/09/2023 à 12:57

X (ex-Twitter) ampute son équipe de lutte contre la désinformation électorale

Publié le 28/09/2023 à 12:57

Par AFP

Selon un rapport du Transparency Centre, publié mardi, X ressort, parmi les grandes plateformes, en tête au ratio de messages contenant de la désinformation rapportés à l’ensemble des contenus postés. (Photo: Getty Images)

New York — Le réseau social X, anciennement Twitter, a licencié une partie importante des employés chargés de lutter contre la désinformation lors des élections, a indiqué Elon Musk, mais la directrice générale de la plateforme a assuré que le sujet n’était pas délaissé.

Le président de X a réagi à un article du site The Information, selon lequel le groupe s’était séparé de la moitié de l’équipe dédiée à la modération des contenus véhiculant de fausses informations sur la campagne américaine et le scrutin, y compris son responsable.

« Vous voulez parler de l’équipe dédiée à "l’intégrité des élections", qui nuisait à l’intégrité des élections? Oui, ils ne sont plus là », a confirmé M. Musk dans un message posté sur le réseau social.

Depuis sa prise de contrôle de Twitter, rebaptisé X, il est régulièrement accusé d’avoir largement réduit la modération des contenus relevant de la désinformation, de la haine ou du harcèlement, en bonne partie en réduisant les effectifs.

Lors d’un entretien public à l’occasion de la conférence Code, organisée au sud de Los Angeles, la directrice générale de X, Linda Yaccarino, n’a pas contesté, mercredi, que certains membres de l’équipe avaient été licenciés, mais a assuré qu’elle n’allait pas être dissoute.

« C’est un sujet que nous prenons très au sérieux, et, contrairement aux commentaires qui ont été faits, une équipe solide et en croissance chez X se consacre à l’intégrité de l’élection » et la lutte contre la désinformation, a affirmé la dirigeante.

Les plus grands acteurs du secteur technologique sont soumis par l’Union européenne, depuis fin août, à des obligations renforcées de lutte contre les contenus illégaux.

Selon un rapport du Transparency Centre, publié mardi, X ressort, parmi les grandes plateformes, en tête au ratio de messages contenant de la désinformation rapportés à l’ensemble des contenus postés.

La vice-présidente de la Commission européenne, Vera Jourova, a relevé ces résultats et mis en garde X, mardi.

« La loi prévoit des obligations », a-t-elle rappelé. « Donc, mon message à Twitter/X est le suivant: vous devez vous y conformer. Nous allons vous observer. »

Le nouveau texte européen prévoit qu’en cas d’infractions graves répétées, une entreprise peut voir ses activités temporairement suspendues dans l’Union européenne.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Techno – Tous les lundis

Retrouvez les conseils de nos experts en cybersécurité, des analyses sur les cryptomonnaies, et les dernières actualités sur les innovations technologiques.

Sur le même sujet

Un réseau social québécois pour redonner une voix aux citoyens

15/05/2024 | Katia Tobar

ALGORITHMES. «On a réalisé que le modèle présenté comme unique option, il n’est pas normal.»

Première en 100 ans: un citoyen sera semoncé aux Communes

Mis à jour le 17/04/2024 | La Presse Canadienne

Il s'agit là de la plus récente retombée du programme ArriveCan.

À la une

Les nouvelles du marché du lundi 27 mai

Mis à jour il y a 27 minutes | Refinitiv

Goldman Sachs prévoit que la demande de pétrole continuera d'augmenter jusqu'en 2034.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 27 mai

Mis à jour il y a 36 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés européens et asiatiques étaient en hausse lundi matin.

Administrateur de condo génial recherché

Mis à jour à 07:46 | Gabriel Marcu

EXPERT INVITÉ. Tenez-vous prêt à mettre au défi copropriétaires, résidents, entrepreneurs et professionnels.