Washington alerte sur l’écart entre grandes et petites banques face à l’IA

Publié le 27/03/2024 à 14:12

Washington alerte sur l’écart entre grandes et petites banques face à l’IA

Publié le 27/03/2024 à 14:12

Par AFP

Les technologies ont pris une nouvelle dimension, avec le déploiement à grande échelle d’IA dites «génératives», depuis cette année, suite au succès sans précédent de ChatGPT.

D’un côté de grandes institutions financières qui développent leurs systèmes d’intelligence artificielle, de l’autre de plus petits établissements qui n’en ont pas les moyens: le département américain du Trésor alerte sur le risque qu’un fossé ne sépare les deux. 

«L’écart se creuse entre les grandes et les petites institutions financières en ce qui concerne les systèmes d’IA internes», a mis en garde le ministère américain de l’Économie et des Finances dans un rapport publié mercredi, qui fait suite à un décret signé en octobre par le président américain Joe Biden.

Ce texte est censé assurer que les États-Unis «montre la voie» dans la régulation de l’intelligence artificielle (IA), alors que les législateurs occidentaux peinent à encadrer cette technologie controversée.

Le Trésor, chargé d’évaluer les risques et opportunités propres au secteur des services financiers, a ainsi souligné que «les grandes institutions développent leurs propres systèmes d’IA, tandis que les petites institutions peuvent être incapables de le faire parce qu’elles n’ont pas les ressources» suffisantes.

«L’intelligence artificielle redéfinit la cybersécurité et la fraude dans le secteur des services financiers, et l’administration Biden s’engage à travailler avec les institutions financières pour utiliser les technologies émergentes tout en se protégeant contre les menaces à la résilience opérationnelle et à la stabilité financière», a déclaré la sous-secrétaire aux Finances intérieures, Nellie Liang, citée dans le communiqué.

«Le rapport du Trésor sur l’IA s’appuie sur notre partenariat public-privé réussi pour l’adoption sécurisée du “cloud” et présente une vision claire de la manière dont les institutions financières peuvent cartographier en toute sécurité leurs secteurs d’activité et empêcher l’évolution rapide de la fraude basée sur l’IA», a-t-elle ajouté.

L’intelligence artificielle est déjà largement présente au quotidien, des smartphones aux aéroports.

Mais ces technologies ont pris une nouvelle dimension, avec le déploiement à grande échelle d’IA dites «génératives», depuis cette année, suite au succès sans précédent de ChatGPT.

Celles-ci permettent notamment de produire rapidement des images, des sons ou même des vidéos, sur simple demande en langage courant.

 

 

Sur le même sujet

L’IA générative pour doper la productivité canadienne

22/05/2024 | Emmanuel Martinez

L’adoption de l’IA générative par les entreprises permettrait de stimuler la productivité au pays.

Intelligence artificielle: Sanofi s’allie à OpenAI et Formation Bio

21/05/2024 | AFP

En combinant leurs forces, les trois partenaires peuvent «réinventer le développement de médicaments dans l’industrie.»

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.