Wal-Mart tient tête à Amazon avec... Uber

Publié le 21/08/2017 à 12:35

Wal-Mart tient tête à Amazon avec... Uber

Publié le 21/08/2017 à 12:35

Par lesaffaires.com

(Walmart.com)

Content du retour des clients, le premier groupe de distribution au monde élargit à d'autres marchés son expérience pilote de livraison avec Uber.

L'année dernière, Wal-Mart (WMT) avait testé la livraison d'épicerie par le biais de services tels qu'Uber. Résultats: les clients étaient ravis, affirme le distributeur qui, en conséquence, annonce ce lundi l’extension de son service à deux autres marchés. Il reste pour l'instant à l'échelle nationale puisqu'il s'agit d'Orlando et de Dallas.

Le fonctionnement se montre assez simple. Une fois le panier commandé en ligne, un employé de Walmart le compose et contacte un livreur d'Uber qui vient chercher la commande et la porte directement à l'emplacement du client.

Mais les tests se poursuivent sur les autres canaux.

«Nous avons testé la livraison de plusieurs façons pendant un certain temps maintenant sur les marchés clés à travers le pays. Dans certaines régions, nous essayons les livraisons générales de marchandises menées par des entreprises associées. Dans d'autres, nous testons la livraison d'épicerie à l'aide de camions et de conducteurs de Walmart», précise la chaîne américaine établie en Arkansas.

Permettant déjà à ses clients de commander en ligne et de venir chercher leur épicerie dans plus de 900 de ses magasins, Wal-Mart dit espérer que cette offre élargie accélérera l'expérience de magasinage.

C’est que le mastodonte du commerce en détail doit faire face à une forte concurrence d'Amazon, le géant de la distribution en ligne, qui a maintenant investi plus copieusement le secteur de l'alimentation après le rachat de Whole Foods.

Wal-Mart a récemment indiqué avoir désormais plus de 67 millions d'articles disponibles en ligne et que la valeur marchande brute pour les ventes sur internet avait progressé de 67%.

 

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.