Vidéotron réclame 78,5M$ à Bell pour des méthodes de vente déloyales

Publié le 28/09/2018 à 08:18

Vidéotron réclame 78,5M$ à Bell pour des méthodes de vente déloyales

Publié le 28/09/2018 à 08:18

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

Vidéotron poursuit sa grande rivale des télécommunications, Bell Canada, pour la somme de 78,5 millions de dollars. L'entreprise allègue que sa concurrente aurait enfreint la Loi sur la protection du consommateur dans sa stratégie de recrutement de nouveaux clients.


Selon la poursuite, les représentants itinérants de Bell exploitent une faille de la loi qui leur permet de ne pas fournir de contrat écrit aux nouveaux clients rencontrés chez eux si l'entente est conclue à distance.


Dans la déclaration de 11 pages déposée en Cour supérieure, Vidéotron prétend aussi que les représentants de Bell ne possèdent pas les permis nécessaires.


D'après la méthode décrite par la demanderesse, les vendeurs itinérants de Bell Canada appellent un collègue qui rédige le contrat à distance, ce qui permet d'éviter au fournisseur de services de remettre immédiatement un contrat écrit au nouveau client.


Pour Vidéotron, ce stratagème lui cause un désavantage concurrentiel en augmentant les chances de Bell de convaincre plus de clients de signer un contrat. 


Bell Canada a refusé de commenter l'affaire puisque celle-ci se retrouve devant les tribunaux.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.