Vérifiez.moi veut transformer votre gestion de vos informations numériques

Publié le 02/05/2019 à 12:13

Vérifiez.moi veut transformer votre gestion de vos informations numériques

Publié le 02/05/2019 à 12:13

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Vous avez besoin d’un nouveau service de télécommunication? Vous vous présentez donc au comptoir du distributeur de votre choix qui vous demande plusieurs preuves pour vous identifier.

Vérifiez.moi, une nouvelle application, pourrait bien vous éviter de faire ce va-et-vient entre les lieux où vous conservez vos documents personnels et l’endroit où se produira la transaction.

En ce moment « vous devez vous déplacer en personne pour apporter ces documents, et en plus les magasins [n’ont pas l’habileté] pour pouvoir vérifier si ces documents sont authentiques. Et en plus, vous partagez beaucoup trop d’information », observe Didier Serra, vice-président ventes et marketing chez SecureKey Technologies.

Depuis le confort de votre salon, vous pourrez ainsi transmettre des informations précises à partir des services de confiance que vous utilisez déjà, comme votre institution financière, vers un nouveau délivreur de service auquel vous souhaitez adhérer, comme un distributeur de service de télécommunication.

Et ce, tout en maintenant la confidentialité, puisque vous devez consentir pour qu’une information soit transmise. « Si vous avez simplement besoin de prouver que votre cote de crédit est au-dessus de 600, vous n’aurez plus besoin de transmettre l’entièreté de votre enquête de crédit », soutient Didier Serra. Toutes les données seront cryptées grâce à la blockchain.

Pour l’instant, Vérifiez.moi se base sur trois piliers de la vérification d’identité : les cotes de crédits, les institutions financières et les distributeurs de services de télécommunication.

Les clients et membres de la Banque CIBC, de Desjardins, de la RBC, de la Banque Scotia et de TD peuvent dès maintenant utiliser cette application disponible à la fois sur les systèmes d’exploitation iOS et Android. La clientèle de BMO Banque de Montréal et de la Banque Nationale suivra sous peu.

Tous ces acteurs, de même que le Digital ID and Authentication Council of Canada notamment, ont collaboré aux tables rondes orchestrées par Secure Key Technologies pour développer cette application et « résoudre la problématique de l’identité numérique au canada ».

L’entreprise souhaite étendre ce service à d’autres secteurs. Dans sa mire se trouve actuellement le service de l’assurance — Sun Life s’est déjà jointe à eux —, le secteur de la finance, tous les services gouvernementaux, et le secteur de la santé.

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise ontarienne travaille sur un outil qui permet de s’identifier virtuellement de manière sécuritaire. Le service de Concierge SecureKey, qui vous permet de vous connecter aux services en ligne du gouvernement canadien, c’est elle qui l’a développé.

Ce ne sera pas au client de payer la facture. Ce sera plutôt à l’entité qui recevra les informations transmises par le consommateur qui devra assumer les dépenses engendrées par la requête. Néanmoins, Didier Serra précise que ceux-ci demeureront bas : « l’objectif c’est de pouvoir échanger des données vérifiées venant de sources fiables tout en gardant les consommateurs au centre. »

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, la Fed penche pour le statu quo

Mis à jour à 16:51 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a réalisé de légers gains alors que la Fed pense à garder les taux inchangés longtemps.

Titres en action: BMO, CIBC, RBC, Westjet, Onex, Aramco...

06:52 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La Fed laisse ses taux inchangés

Mis à jour à 14:52 | AFP

La Réserve fédérale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêt inchangés.