Un tournant pour le secteur Insurtech québécois

Publié le 13/08/2018 à 12:08

Un tournant pour le secteur Insurtech québécois

Publié le 13/08/2018 à 12:08

[Photo: 123RF]

L’adoption du projet de loi 141, le 13 juin par l’Assemblée nationale du Québec, et son entrée en vigueur, représentent «sans aucun doute un important pas en avant dans le développement de l’industrie québécoise Insurtech», estime Norton Rose Fulbright.


Le cabinet d’avocats présume que cette législation visant à moderniser la réglementation du secteur financier « établit les bases réglementaires sur lesquelles cette industrie s’appuiera et se développera au cours des prochaines années», dans un bulletin publié en août. 


Le nouveau cadre réglementaire autorisera les assureurs à distribuer certains produits d’assurance sans l’intervention d’un représentant à compter du 13 juin 2019, ce qui «élargit la porte à la distribution numérique de l’assurance». 


Les auteurs conviennent que la législation est conçue pour s’adapter à l’évolution de la technologie, des pratiques du marché et des besoins et préoccupations des consommateurs.


«Cette flexibilité législative offre aux assureurs la possibilité de moderniser leur offre de produits d’assurance», indiquent-ils, ce qui devrait permettre à ceux-ci de «réinventer leurs produits et leurs méthodes de distribution afin d’améliorer l’expérience client et d’adapter leurs modèles commerciaux aux habitudes de consommation numérique de leurs clients».


Les auteurs du bulletin sont d’avis que les parties concernées pourraient s’inspirer, dans l’évolution de leur pratique, «de l’expérience de leurs homologues du Royaume-Uni, où l’industrie Insurtech est en plein essor». Ils évoquent à ce propos les importants investissements de certaines grandes compagnies d’assurance qui cherchent à moderniser leurs services grâce à l’intégration de technologies innovantes.


>>> Lire la suite sur Finance et Investissement

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Cette assurance collective qui fait mal

Édition de Avril 2019 | Dany Provost

Les régimes d'assurance collective auto-assurés peuvent réserver de mauvaises surprises aux employés autant qu'aux ...

Risques croissants, assureurs rassurants

Édition du 11 Mai 2019 | Richard Cloutier

ASSURANCES DE DOMMAGES. La réalité des assureurs de dommages est en pleine mutation. Pour faire face à des ...

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.