TikTok: un conseiller de Trump attend une «action forte»

Publié le 13/07/2020 à 08:58

TikTok: un conseiller de Trump attend une «action forte»

Publié le 13/07/2020 à 08:58

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le conseiller de la Maison Blanche pour le commerce a dit dimanche attendre du président américain Donald Trump une « action forte » à l’encontre des applications chinoises TikTok et WeChat, dans un contexte de tensions entre Washington et Pékin.

Peter Navarro a dit sur la chaîne Fox News attendre une « action forte » de la part de Donald Trump à l’encontre de ces deux applications, qui, affirme-t-il, envoient toutes les données « vers des serveurs en Chine, directement chez les militaires chinois, le parti communiste chinois, et les agences (officielles) qui veulent voler notre propriété intellectuelle ».

TikTok appartient au groupe chinois ByteDance et compte près d’un milliard d’utilisateurs dans le monde. WeChat est la principale application de messagerie en Chine avec plus d’un milliard d’utilisateurs.

« Je pense que le président ne fait que commencer avec ces deux-là », a-t-il ajouté.

Donald Trump avait en effet affirmé mardi qu’il étudiait la possibilité de bannir des États-Unis l’application TikTok.

La Chine a qualifié les propos du conseiller de la Maison Blanche de « ridicules et étroits d’esprit », désignant les États-Unis comme « le véritable empire du piratage au monde ».

« Cela fait longtemps qu’ils ont mené des cyberattaques de manière systématique et illégale, des opérations de surveillance et de vols de secrets à grande échelle », a dénoncé Hua Chunying, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’un point-presse.

Peter Navarro a également accusé le patron de TikTok, l’Américain Kevin Mayer, ancien responsable des plateformes de diffusion en continu de Disney, d’être une « marionnette américaine ».

Vendredi, le géant américain de la distribution en ligne Amazon a envoyé une note à ses salariés, leur demandant de supprimer cette application de leurs téléphones mobiles. Le groupe a réagi plusieurs heures plus tard, affirmant que ce courriel était parti « par erreur ».

« Ils ont annoncé cela et ont fait marche arrière, ce qui montre le pouvoir du parti communiste chinois sur les entreprises américaines, et c’est le problème », selon Peter Navarro.

La banque américaine Wells Fargo a également demandé à ses salariés l’ayant installée sur leur téléphone professionnel de la désinstaller. Les équipes de la campagne démocrate pour l’élection présidentielle américaine ont également été priées de l’utiliser avec beaucoup de prudence, depuis un téléphone différent.

TikTok a souvent dû se défendre de ses liens avec la Chine, où sa maison-mère possède une application similaire, sous un autre nom. Elle a toujours nié partager des données avec les autorités chinoises et assuré ne pas avoir l’intention d’accepter de telles requêtes.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

Voici d'où vient le pouvoir des «petits chefs» comme Trump!

16/09/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il découle du fait que le populisme fleurit là où la connexité dépérit. Explication grâce à une étude de l'UCLA.

Pourquoi Trump pourrait rester à la Maison-Blanche en novembre

Édition du 19 Août 2020 | François Normand

CHRONIQUE. Impopularité record pour un président sortant, révolte dans le camp républicain, forte avance de Joe Biden...

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.