Tenir ses assemblées en mode hybride grâce à Lumi

Publié le 16/05/2022 à 11:20

Tenir ses assemblées en mode hybride grâce à Lumi

Publié le 16/05/2022 à 11:20

Par Nicolas St-Germain

L’humain est aussi au cœur du processus de Lumi, argue le directeur général de Lumi Canada André Cinq-Mars. (Photo: courtoisie)

LA TECHNO PORTE CONSEIL est une rubrique qui vous fait découvrir des plateformes, de nouveaux outils ou de nouvelles fonctionnalités pouvant être implantés facilement et rapidement dans votre quotidien au travail, en plus de démystifier les tendances technos du moment.

LA TECHNO PORTE CONSEIL. Si la pandémie a apporté son lot de bouleversements dans le monde du travail, elle a su profiter à la branche canadienne de l’entreprise Lumi qui offre une plateforme hybride pour les réunions d'actionnaires et les assemblées générales annuelles (AGA). Son nombre d'employés est passé de 2 à 20, depuis mars 2020.

Par le fait même, plusieurs entreprises qui tiennent des AGA se sont tournées vers la plateforme Lumi, qui offrait déjà le service depuis 2016. «La pandémie a poussé les entreprises vers l’avant, le marché canadien au complet a fait la transition», mentionne le directeur général de Lumi au Canada, André Cinq-Mars, en entrevue avec Les Affaires.

Au niveau mondial, ce sont 90% des clients de Lumi qui se sont engagés dans des réunions entièrement virtuelles en 2021, contre 11% en 2019.

André Cinq-Mars a fondé, en 1996, la société Feedback Interactif qui se spécialisait dans la votation interactive et le vote électronique. Ses clients à ce moment étaient des associations. Il n’avait aucun émetteur de titres. En 2018, l’entreprise a été acquise par Lumi, mais la relation d'affaires remonte à 2016 où Feedback Interactif est devenue ambassadrice de la marque. 

 

Une plateforme pour suivre l’AGA

Que l’événement se tienne en mode hybride ou en mode 100% virtuel, l’outil Lumi permet aux entreprises de tenir leurs assemblées générales annuelles en offrant une plateforme pour le droit de vote, pour poser des questions par clavardage ou la fonction vocale. Cette dernière fonctionne de sorte que les actionnaires sont invités à inscrire leur numéro de cellulaire dans le clavardage privé et ainsi ils sont contactés et joints à la conférence au moment de leur tour de parole.

Au moment de la connexion à l’AGA, les actionnaires se connectent à un lien internet et inscrivent leurs identifiants. Ils rejoignent automatiquement l’environnement virtuel. Une fois dans l’événement, l’écran est scindé en trois: à droite, ils ont accès à la diffusion en direct ; au milieu, à la documentation (l’ordre du jour), le clavardage, l’accueil ; à gauche, aux paramètres interactifs comme les instructions et le choix de la langue.

Lorsque c’est le moment de voter, le menu apparaît automatiquement. «Les gens ont développé le produit en se mettant dans la peau des gens qui n’utilisent pas toujours la technologie», explique André Cinq-Mars. Lumi a sa propre équipe de développement, ce que le directeur général voit comme un avantage lorsque des besoins précis émergent.

Démonstration de l'interface de la plateforme de Lumi sur mobile et sur le navigateur. (Photo: courtoisie)

Des studios Lumi

Lumi prévoit lancer trois studios hybrides au Canada, dont deux cette année, soit un à Montréal et à Calgary. Le troisième prévu pour 2023 sera à Toronto.

Ces endroits clés en main permettront aux entreprises de louer les espaces pour tenir leurs AGA en mode hybride et accueillir du même coup 100 personnes. Les lieux seront pleinement équipés en audiovisuel et les votes se tiendront tous en ligne avec des claviers de vote, éliminant du même coup le papier. 

La plateforme est aussi en développement pour transformer sa fonction vocale pour poser des questions. Elle compte intégrer une option qui va ressembler à ce que l’on retrouve sur Zoom et Teams, avec un bouton muet.

 

Pourquoi adopter l’outil?

André Cinq-Mars croit que l’expertise de son équipe développée durant la pandémie où la charge de travail s’est transformée joue en leur faveur. «On a une belle équipe qui connaît le jargon et qui est en mesure d’accompagner le client», vante le directeur général.

L’humain est aussi au cœur du processus, argue André Cinq-Mars. «Le but est que le client m’envoie un courriel et me dise “quelle bonne job, on se revoit l’an prochain”.»

 

Pour ne pas manquer ce rendez-vous, recevez les «La techno porte conseil» dans votre boîte de courriels !


 

Sur le même sujet

Les épiciers canadiens se tournent vers des applications pour la livraison rapide

Les partenariats des épiciers avec des applications permettent d’entrer dans le marché de la livraison rapide.

Contrer la pénurie de main-d'oeuvre par les technologies RH

20/06/2022 | Olivier Laquinte

BLOGUE INVITÉ. Il faut donner des outils efficaces à nos équipes RH pour créer un environnement de travail stimulant.

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

02/07/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.