Taxe numérique: «Nous nous approchons d'un accord» avec l'OCDE

Publié le 17/10/2019 à 06:49

Taxe numérique: «Nous nous approchons d'un accord» avec l'OCDE

Publié le 17/10/2019 à 06:49

Par AFP

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a déclaré mercredi que l'on s'approchait d'un accord sur la taxe numérique entre la Francem l'OCDE et les États-Unis.

«Il n'y a pas encore d'accord mais nous nous en approchons», a déclaré le ministre des Finances américain lors d'un point de presse avec des journalistes alors qu'il doit rencontrer jeudi à Washington le ministre français de l'économie, Bruno Le Maire.

Le projet d'accord prévoit de laisser en place le nouvel impôt français sur l'activité des grands groupes de technologie (Gafa) jusqu'à l'entrée en vigueur d'un nouveau plan fiscal international négocié dans le cadre de l'OCDE.

Une fois la solution de l'OCDE trouvée, la France a accepté de «l'appliquer de façon rétroactive», a affirmé M. Mnuchin.

La taxe française de 3% sur le chiffre d'affaires des grandes entreprises technologiques comme Facebook ou Amazon (Gafa) qui génèrent au moins 750 millions d'euros (830 millions de dollars) par an a été critiquée à Washington, notamment parce qu'elle s'écarte du principe usuel d'imposer une société sur ses bénéfices.

Sur le même sujet

Taxe numérique: les négociations internationales en péril

05/12/2019 | AFP

« Après les nouvelles requêtes américaines, il est difficile de voir comment avancer », reconnaît une source française.

Taxation mondiale des entreprises: vers un taux minimum de 12,5%

26/11/2019 | AFP

Ce chiffre de 12,5% représente «un bon point de départ et une bonne référence».

À la une

Bourse: Wall Street focalisée sur le redémarrage de l'économie

Mis à jour le 01/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La perspective du redémarrage progressif de l’économie l’emporte sur les inquiétudes.

Titres en action: Cineplex, Bell Canada

Mis à jour le 01/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Tensions raciales: report du lancement de nouveaux produits

01/06/2020 | AFP

«Pour l’instant (...) il faut surtout permettre à des voix plus importantes d’être entendues», a justifié PlayStation.