Spotify dépasse les 200 millions d’abonnés, mais creuse ses pertes

Publié le 31/01/2023 à 08:52

Spotify dépasse les 200 millions d’abonnés, mais creuse ses pertes

Publié le 31/01/2023 à 08:52

Par AFP

Leader historique du streaming musical légal, Spotify a investi plus d’un milliard d’euros dans le podcast ces dernières années. (Photo: 123RF)

Stockholm — Le numéro un mondial des plateformes audio Spotify a annoncé mardi avoir atteint un nouveau sommet de 205 millions d’abonnés payants fin 2022, au-delà des attentes, tout en creusant ses pertes, son problème chronique.

Le fleuron suédois de la tech, qui vient d’annoncer un plan de suppression de près de 6% de ses effectifs pour adapter ses coûts à sa croissance, a subi une perte nette de 430 millions d’euros l’an passé, beaucoup plus importante qu’en 2021 (34 millions).

Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte de 441 millions en 2022, selon Factset.

Vers 07h30, l’action de Spotify prenait 5% dans les échanges électroniques avant l’ouverture de Wall Street, à 105 dollars.

Le chiffre d’affaires annuel — qui vient essentiellement des abonnés — dépasse lui aussi légèrement les attentes, avec une hausse de 21% sur un an, à 11,7 milliards d’euros.

Le nombre d’abonnés payants du leader mondial du streaming audio a augmenté de 14% sur un an, à 205 millions, contre 202 millions attendus par les analystes, tiré selon le groupe par une bonne croissance dans toutes les régions et notamment en Amérique latine.

De récentes campagnes de publicité se sont traduites par un succès, affirme le groupe.

Le nombre d’utilisateurs total, y compris ceux de la version gratuite, a lui atteint 489 millions et devrait franchir la barre du demi-milliard à la fin du premier trimestre 2023, selon Spotify.

Cette hausse, enregistrée malgré la perte de 2 millions d’utilisateurs en Russie, a notamment été tirée par un nombre croissant d’utilisateurs issus de la génération Z, née à la fin des années 1990, selon Spotify. 

«Nous avons bien terminé 2022 malgré une année difficile», a affirmé le patron suédois et cofondateur du groupe, Daniel Ek, saluant «une excellente croissance» de la plateforme et promettant une «meilleure efficacité» en 2023.

Spotify prévoit d’atteindre 207 millions d’abonnés payants fin mars.

La plateforme basée à Stockholm, mais cotée à New York a été ponctuellement rentable certains trimestres.

Mais elle accuse régulièrement des pertes depuis plusieurs années, malgré une croissance fulgurante du nombre de ses abonnés et une avance sur ses concurrents comme Apple Music ou Amazon Music.

 

«Trop ambitieux»

Daniel Ek, 39 ans, avait annoncé la semaine dernière la suppression d’environ 600 postes, sur un total légèrement inférieur à 10 000, dans le sillage d’autres grands noms de la tech mondiale.

Il avait reconnu avoir été «trop ambitieux en investissant plus vite que notre croissance de chiffre d’affaires».

Le plan social est le plus gros de la jeune histoire du fleuron scandinave, start-up fondée en 2006 à Stockholm et devenu un des rares grands noms européens de la tech.

Leader historique du streaming musical légal, Spotify a aussi investi plus d’un milliard d’euros dans le podcast ces dernières années, devenant là aussi numéro un mondial.

Mais la rentabilité reste encore à démontrer, selon les analystes, de plus en plus dubitatifs.

Le développement du podcast a également été source de controverses, notamment avec la star américaine Joe Rogan, accusé de répandre de la désinformation dans ses émissions. 

Le groupe, déjà régulièrement critiqué par des artistes célèbres ou non pour le paiement jugé insuffisant de chaque «stream», avait été contraint de prendre des mesures pour calmer la polémique.

Des doutes matérialisés en Bourse: l’action Spotify est à la peine depuis deux ans et a perdu près des deux tiers de sa valeur. La capitalisation boursière est repassée sous les 20 milliards de dollars.

Sur le même sujet

Spotify passe dans le vert au 1T à 168 millions d'euros

23/04/2024 | AFP

Depuis sa création il y a 18 ans, la plateforme n’a jamais affiché de bénéfice net sur l’ensemble d’une année.

À surveiller: Coveo Solutions, Spotify et Stingray

07/02/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Coveo Solutions, Spotify et Stingray? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

16/06/2024 | Manuel St-Aubin

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.

La course aux stages 2.0

Édition du 22 Mai 2024 | Claudine Hébert

Les cabinets d'avocats ont adapté les 5 à 7 aux nouvelles règles de la société.

L’industrie du droit a besoin de faire les choses autrement

Édition du 08 Mai 2024 | Philippe Jean Poirier

GRANDS DU DROIT. Les cabinets de services juridiques ont été très actifs sur le marché des fusions et acquisitions.