Sonder se tourne vers le Nasdaq pour croître

Publié le 30/04/2021 à 11:31

Sonder se tourne vers le Nasdaq pour croître

Publié le 30/04/2021 à 11:31

Par La Presse Canadienne

Elle s'est entendue avec la société « d’acquisition à vocation spécifique » Gores Metropoulos. (Photo: 123RF)

Le spécialiste des séjours ponctuels Sonder, qui a vu le jour à Montréal en 2012, se tourne vers la Bourse de New York afin d’accélérer sa croissance au moment où la vaccination contre la COVID-19 s’accélère à plusieurs endroits dans le monde.

Dans le cadre d’une transaction avec la société « d’acquisition à vocation spécifique » Gores Metropoulos — dont les actions sont négociées au Nasdaq — annoncée vendredi, la nouvelle entité sera évaluée à 2,2 milliards $ US. Elle disposera d’une trésorerie supérieure à 700 millions $ US.

Cofondée en 2012 par deux étudiants de l’Université McGill, Francis Davidson et Martin Picard, Sonder se présente comme une entreprise hôtelière nouveau genre en offrant la location de logements sur des plateformes. Elle exploite plus de 300 propriétés dans 35 marchés répartis dans huit pays.

L’entreprise signe notamment des baux à long terme avec des propriétaires immobiliers pour ensuite offrir la location de ces espaces pour des séjours de courte durée ou à moyen terme. 

Sonder prévoit générer un chiffre d’affaires d’environ 4 milliards $ US en 2025 grâce à une bonification de son offre immobilière et la reprise dans l’industrie du tourisme, toujours affecté par la crise sanitaire. La compagnie, a obtenu plusieurs centaines de millions de dollars par l’entremise de rondes de financement au fil du temps, vaut plus de 1 milliard $ US, ce qui lui vaut l’appellation de « licorne », utilisée dans le secteur des jeunes entreprises technologiques. 

En décembre dernier, Sonder avait annoncé l’implantation d’un centre de croissance international à Montréal, ce qui devrait se traduire par la création de 700 emplois au cours des cinq prochaines années.

Pour réaliser ce projet, sa filiale canadienne a vu Investissement Québec lui consentir un prêt de 30 millions $. Une somme de 5 millions $ n’aura pas à être remboursée si certains critères sont atteints en matière de création d’emploi.

Le regroupement avec Gores Metropoulos devrait être conclu au cours de la deuxième moitié de l’année.

 

Sur le même sujet

Le patron d'Airbnb voit du potentiel dans le Canada rural

Des coins auparavant moins populaires attirent de plus en plus de touristes selon le patron d'Airbnb.

Une série de bulles met-elle le marché en danger?

BLOGUE. Les exemples de spéculation se multiplient, mais la peur de bulles est, espérons-le, saine.

À la une

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.