Netflix ouvrira un bureau au Canada

Publié le 11/02/2021 à 08:12

Netflix ouvrira un bureau au Canada

Publié le 11/02/2021 à 08:12

Par La Presse Canadienne
Netflix

(Photo: La Presse Canadienne)

Netflix prévoit ouvrir un bureau au Canada, un geste que le géant qualifie de «premier grand pas» vers la création de contenu au pays.

Le co-PDG et directeur du contenu de Netflix, Ted Sarandos, a déclaré que la société californienne était toujours en train de déterminer l’emplacement du bureau.

Mais elle penche vers Toronto ou Vancouver, puisque l’entreprise compte de nombreuses productions dans les deux marchés.

Il y a deux ans, Netflix avait annoncé son intention de créer un centre de production à Toronto en louant deux studios le long du secteur riverain industriel du centre-ville.

M. Sarandos a expliqué que l’ajout d’un bureau au Canada permettrait aux dirigeants de Netflix de se rapprocher des créateurs canadiens, afin qu’ils puissent établir des relations et recevoir des idées de projets sur le terrain.

Il a ajouté que les dirigeants de Netflix pourraient également être davantage sur le terrain au pays et pourraient «se tenir au courant de ce qui se passe dans la communauté créative au Canada».

«Vous devriez voir cela comme une première étape importante», a déclaré M. Sarandos dans une entrevue depuis Montecito, en Californie.

«Nous n’allons pas simplement mettre une personne dans un petit bureau dans une ville, dans un seul endroit au Canada. Nous cherchons à développer nos relations avec la communauté créative au Canada. Ce sera donc aussi ouvert géographiquement que le Canada l’est.»

 

En français et en anglais

Netflix compte 21 bureaux dans le monde, notamment à Amsterdam et Rome.

Pour le site canadien, la société est en train d’embaucher un responsable du contenu local et espère présenter cette personne «très bientôt», a indiqué M. Sarandos.

Le responsable du contenu sera une personne ressource pour guider les créateurs dans leurs relations avec Netflix tout en essayant de diffuser leur programmation dans une variété de genres sur le service, que ce soit en anglais ou en français.

«Ce sera quelqu’un qui aura une relation très étroite avec la communauté créative, qui sera un bon berger et un bon ambassadeur, et qui aidera à développer du contenu du Canada pour le monde entier, sur Netflix», a déclaré M. Sarandos.

La société prévoit également élargir le personnel des bureaux canadiens pour inclure des services tels que le marketing et la publicité.

Netflix a récemment célébré son 10e anniversaire au Canada et compte sept millions d’abonnés canadiens.

Le Québec est également un centre important d’investissement pour Netflix pour les effets visuels et l’animation, et la société a l’intention de continuer cette présence, a déclaré M. Sarandos.

En 2017, Netflix s’est engagé à dépenser 500 millions $ pour financer du contenu original fabriqué au Canada sur cinq ans, et a déjà atteint cet objectif.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Rogers, Netflix et Open Text

16/03/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Rogers, Netflix et Open Text? Voici quelques recommandations d’analystes.

Ottawa sous-estime les revenus qu'il pourrait obtenir en taxant les services comme Netflix

Le gouvernement fédéral sous−estime les recettes fiscales qu’il pourrait tirer en taxant des services comme Netflix.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.