Netflix lance My List au Canada

Publié le 21/08/2013 à 10:56, mis à jour le 11/10/2013 à 11:07

Netflix lance My List au Canada

Publié le 21/08/2013 à 10:56, mis à jour le 11/10/2013 à 11:07

Par La Presse Canadienne

Les usagers canadiens de Netflix ont finalement la capacité de constituer une liste de films et d'émissions de télévision pour visionnement futur, ce que plusieurs réclamaient depuis les débuts au pays du service de vidéo en flux en 2010.

La question est de savoir s'ils en feront usage.

Ce mercredi, Netflix a mis en vigueur My List, qui remplace un dispositif similaire appelé Instant Queue qui était précédemment disponible aux États-Unis.

Un certain nombre d'usagers au Canada, aux États-Unis et dans d'autres marchés de Netflix ont testé My List au cours des deux dernières années. Cette longue période d'essai était destinée à parfaire le plus possible My List, étant donné que les usagers aimaient l'idée derrière Instant Queue mais l'utilisaient peu, selon le directeur de l'innovation, Michael Spiegelman.

Les abonnés ont eu tendance à enfiler les titres, pour finalement n'en visionner qu'une mince partie. Et au fil du temps, ceux-ci pouvaient en venir à faire fi de la liste.

Netflix estime que My List _ qui peut stocker jusqu'à 500 films et émissions de télévision _ sera plus populaire que Instant Queue puisqu'il fera un tri et soulignera les titres favoris en fonction de l'historique de visionnement d'un usager et du moteur de recommandations du service.

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street avance, Apple et Microsoft en forme

Mis à jour à 17:38 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La hausse du secteur technologique et de plusieurs de ses grands noms a soutenu Wall Street.

Titres en action: Ferrari, Bausch Health (Valeant), HSBC, Suzuki

Mis à jour à 10:51 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les centres de congrès veulent profiter des nouvelles règles

Depuis lundi, Québec permet aux centres de congrès d’accueillir un maximum de 250 personnes sous leur toit.