Netflix frappe un mur, l'action plonge de 35%

Publié le 20/04/2022 à 09:50, mis à jour le 20/04/2022 à 16:28

Netflix frappe un mur, l'action plonge de 35%

Publié le 20/04/2022 à 09:50, mis à jour le 20/04/2022 à 16:28

Par Denis Lalonde

(Photo: 123RF)

Netflix a déçu les marchés financiers après la fermeture des marchés mardi, avec une perte de 203 000 abonnés au premier trimestre, et son titre a terminé la séance de mercredi sur un plongeon de 35%.

L’action de Netflix s'est effondré de 122,42 $ US, ou de 35,12%, à 226,19 $ US au Nasdaq. On est loin du sommet d’un peu plus de 700 $ US atteint en novembre dernier. Le recul de mercredi a fait fondre la capitalisation boursière de l'entreprise d'environ 54 milliards de dollars américains (G$US), à un peu plus de 100 G$US.

L’entreprise s’attendait à un gain de 2,5 millions d’abonnés, alors que le consensus des analystes était légèrement plus optimiste à +2,6 millions. La société a perdu des abonnés dans toutes les régions du monde, à l’exception de l’Asie-Pacifique qui a montré un gain d’un million d’abonnés par rapport au trimestre précédent.

C’est la première fois en une décennie que Netflix perd des abonnés. Rappelons que la société avait annoncé en janvier dernier une hausse du prix de l’abonnement au Canada de 1,50$ par mois à 16,49$ pour son forfait de base et de 2$ par mois à 20,99$ pour le forfait premium.

L’analyste Nat Schindler, de Bank of America, n’y va pas avec le dos de la cuillère en commentant la performance de l’entreprise : «Les prévisions laissent entendre que les marges bénéficiaires de l’entreprise vont décliner ou au mieux rester stables par rapport aux résultats de l’an dernier».

Il précise que les revenus de Netflix ont atteint 7,87 G$US, alors que les analystes anticipaient une performance de 7,93G$US. Seul le bénéfice par action a été supérieur aux prévisions à 3,53$US, alors que Wall Street misait sur un chiffre de 2,89$US.

«Les marchés constatent que les faibles prévisions annoncées par Netflix lors du dernier trimestre n’étaient pas une aberration et nous prévoyons qu’il faudra attendre un bon moment avant que les investisseurs pensent que Netflix peut retrouver une croissance soutenue», écrit-il.

Pour compenser le déclin des abonnés, la direction de l’entreprise songe à implanter des mesures auxquelles elle a longtemps résisté, dont la création d’un abonnement à faible coût soutenu par la publicité et un système pour minimiser le partage de mots de passe.

Sur le même sujet: 

Netflix estime que 100 millions de foyers utilisent sa plateforme grâce au mot de passe d’un autre abonné. La société souhaite mettre en place un système qui les forcerait à payer un certain montant mensuel pour continuer d’utiliser ses services.

L’analyste de Bank of America explique toutefois que tant le forfait soutenu par la publicité qu’un éventuel système pour minimiser le partage des mots de passe sont au minimum à un an d’être déployés. Les investisseurs devront donc faire preuve de patience avant que Netflix ne réagisse.

Nat Schindler réduit sa prévision de nouveaux abonnés en 2022 de 15 millions à 6,7 millions. En 2023, elle passe de 14 millions à 8,6 millions. Son bénéfice par action prévu en 2022 passe de 11,49$US à 10,76$US, alors que celui de 2023 passe de 15,54$US à 11,68$US.

«Nous commençons à voir Netflix comme une entreprise de diversification des revenus plutôt que comme un titre de croissance à long terme et d’expansion des marges bénéficiaires», dit-il.

Nat Schindler fait passer sa recommandation sur le titre «d’achat» à «sous-performance» et il sabre son cours cible sur un an de moitié, lui qui passe de 605$US à 300$US.

 


Sur le même sujet

Netflix travaille «activement» sur sa future offre moins chère avec publicité

Le géant du streaming, qui avait jusqu'alors défendu un modèle sans publicités, a annoncé ce virage en avril.

Titres en action: Airbnb, Kinross Gold

Mis à jour le 28/06/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Le futur véhicule coté de Trump visé par une enquête fédérale
27/06/2022 | AFP
Titres en action: Imperial
Mis à jour le 23/06/2022 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Hydro One, JetBlue, Kellogg
Mis à jour le 22/06/2022 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, craintes d'une récession

Mis à jour le 29/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 150 points.

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Air Canada et Vêtements de sport Gildan?

Les mythes de la table d’imposition

29/06/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Non, votre voisin n’est pas la référence en matière fiscale.