Netflix fait mieux qu’attendu au 3T

Publié le 18/10/2023 à 17:09

Netflix fait mieux qu’attendu au 3T

Publié le 18/10/2023 à 17:09

Par AFP

Netflix a profité de la publication de ses résultats pour annoncer un relèvement de certains de ses tarifs aux États-Unis, au Royaume-Uni, et en France. (Photo: 123RF)

New York — La plateforme de diffusion en continu Netflix a publié, mercredi, des résultats meilleurs qu’attendu au troisième trimestre, avec une hausse nette de ses abonnés de plus de 10% sur un an, une publication qui a propulsé l’action du groupe.

D’un trimestre à l’autre, le géant de Los Gatos (Californie) a gagné 8,76 millions d’abonnés, pour atteindre 247,1 millions fin septembre.

Netflix a également relevé sa prévision de marge opérationnelle pour l’ensemble de son exercice 2023, à 20% désormais, soit le haut de la fourchette initialement visée, comprise entre 18% et 20%.

Le service de vidéo en ligne la voit s’améliorer sensiblement encore en 2024, entre 22% et 23%.

Ces résultats en boulet de canon ont propulsé le titre, qui progressait de plus de 12% dans les échanges électroniques postérieurs à la clôture de Wall Street.

Sur les trois mois allant de juillet à septembre, le bénéfice net ressort en hausse de 20%, à 1,6 milliard de dollars. Le chiffre d’affaires, lui, a crû de près de 8%, à 8,54 milliards de dollars.

Netflix met le bond des abonnés sur le compte de ses contenus et de la montée en puissance du streaming à l’échelle mondiale, mais aussi sur le succès de sa nouvelle tarification pour les comptes partagés entre plusieurs utilisateurs.

La plateforme a mis en place, fin mai, dans une centaine de pays, cette facturation du partage d’identifiants avec des personnes non membres du foyer. Selon les estimations de Netflix, avant cette évolution, plus de 100 millions de foyers laissaient d’autres personnes utiliser leur compte.

Le groupe indique que le taux d’annulation d’abonnements liés à cette facturation «reste bas, en deçà de ce que nous anticipions», selon le communiqué. Par ailleurs, la proportion de personnes passant de l’utilisation d’identifiants d’un autre foyer à un abonnement payant est «conséquente».

Netflix a profité de la publication de ses résultats pour annoncer un relèvement de certains de ses tarifs aux États-Unis, au Royaume-Uni, et en France.

Dans le détail, le prix de l’offre de base (basic ou essentiel) est remonté, de même que celui de la formule Premium, tandis que les versions avec publicité et standard restent inchangées.

Netflix maintient ainsi volontairement bas le tarif de l’offre avec publicité, qui constitue un produit d’appel pour les personnes qui ne sont pas encore abonnées à la plateforme.

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Techno – Tous les lundis

Retrouvez les conseils de nos experts en cybersécurité, des analyses sur les cryptomonnaies, et les dernières actualités sur les innovations technologiques.

Sur le même sujet

Bourse: Netflix, Microsoft et Alphabet sous la loupe de Marc L'Écuyer

02/02/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Le géant de la diffusion en continu Netflix est en train de gagner un double pari risqué, estime Marc L'Écuyer.

À surveiller: Loblaw, Netflix et Canadien National

24/01/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Loblaw, Netflix et Canadien National? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

L’action de la semaine: Boeing

Mis à jour il y a 42 minutes | Morningstar

Les problèmes de boulons du 737 MAX vont-ils faire dévisser le titre?

Intel Foundry au coeur de la nouvelle course aux processeurs

TECHNO SANS ANGLES MORTS. Avec l'IA, l’industrie des semiconducteurs est l’industrie technologique la plus en vogue.

Le pouvoir des chaînes de blocs, au-delà de la spéculation

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les technologies popularisées par le bitcoin ont le pouvoir de modeler l’avenir d’Internet.