Montréal impose des limites aux locations de type Airbnb dans le centre-ville

Publié le 13/06/2018 à 15:42

Montréal impose des limites aux locations de type Airbnb dans le centre-ville

Publié le 13/06/2018 à 15:42

Par La Presse Canadienne

Un arrondissement de Montréal a adopté de nouvelles règles visant à limiter le nombre de locations résidentielles à court terme dans le centre-ville.

Les conseillers de l'arrondissement de Ville-Marie ont approuvé mardi soir, lors d'un vote, un nouveau règlement visant à restreindre les locations touristiques privées telles que celles offertes sur le site internet Airbnb.

Les règles limiteront les nouvelles locations sur un tronçon de 3,3 kilomètres le long de la rue Sainte-Catherine, l'une des rues commerciales les plus fréquentées de la ville, et empêcheront l'ouverture de nouvelles résidences de tourisme à moins de 150 mètres l'une de l'autre.

La Ville a précisé que le règlement était conçu pour éviter les frictions entre les touristes et les résidants à long terme.

De nombreuses municipalités canadiennes se penchent également sur les façons de réglementer les locations à court terme. Elles sont notamment préoccupées par le fait que ces locations contribuent à l'inaccessibilité au logement et qu'elles retirent du marché les logements à louer à plus long terme.

Airbnb a déclaré dans un communiqué vouloir travailler avec la Ville de Montréal pour s'assurer que le nouveau règlement tienne à la fois compte des problèmes d'accessibilité et des droits des personnes à partager leur logement.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Mercredi, Ottawa dévoile son portrait économique

Ce « portrait » devrait donner une idée des prévisions pour le reste de l’année financière et du déficit à venir.

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.