Lush désactivera ses comptes Instagram, Facebook, TikTok et Snapchat

Publié le 22/11/2021 à 10:32

Lush désactivera ses comptes Instagram, Facebook, TikTok et Snapchat

Publié le 22/11/2021 à 10:32

Par La Presse Canadienne

La société affirme que la présence mondiale de sa marque sur les plateformes restera désactivée jusqu’à ce que ces dernières prennent des mesures pour fournir un environnement plus sûr aux utilisateurs. (Photo: La Presse Canadienne)

Vancouver — Lush Cosmetics a annoncé lundi qu’il désactivera ses comptes Instagram, Facebook, TikTok et Snapchat vendredi dans le but de répondre à ce qu’il dit être les problèmes de santé mentale des consommateurs.

La société affirme que la présence mondiale de sa marque sur les plateformes restera désactivée jusqu’à ce que ces dernières prennent des mesures pour fournir un environnement plus sûr aux utilisateurs.

Lush dit investir dans de nouvelles façons de connecter avec sa clientèle et être pour l’instant toujours présent sur Twitter et YouTube.

La société affirme avoir déjà essayé cela en 2019 avec ses canaux de communication britanniques, mais affirme que sa détermination a été renforcée par des informations récentes.

La lanceuse d’alerte de Facebook Frances Haugen a déclaré que Facebook privilégiait l’engagement et la croissance du nombre d’utilisateurs plutôt que la sécurité en ligne.

Des documents récoltés par l’ancienne ingénieure informatique de Facebook suggèrent que le géant des réseaux sociaux était au courant des dommages causés par ses produits et a n’a généralement rien fait, ou si peu, pour les atténuer.

Sur le même sujet

Les États membres de l'UE s'accordent sur la régulation des géants du numérique

25/11/2021 | AFP

Les 27 pays membre de l'UE ont adopté les grandes lignes de deux textes visant à réguler Internet et les géants du web.

Travailleurs de la santé intimidés en ligne: l'AMC demande à Ottawa de légiférer

Selon l'AMC, les menaces en ligne contre les professionnels de la santé ont pris de l'ampleur durant la pandémie.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…