Les réseaux sociaux, boule de cristal pour les cryptos

Publié le 03/07/2023 à 13:44

Les réseaux sociaux, boule de cristal pour les cryptos

Publié le 03/07/2023 à 13:44

Par François Remy

(Illustration: Camille Charbonneau)

LES CLÉS DE LA CRYPTOOui, le sentiment du marché influence les rendements des cryptomonnaies. Mais humeurs, attitudes et autres émotions ne possèdent pas le même impact sur les cours, selon qu’elles proviennent des médias sociaux ou médias d’information.

«Le sentiment découlant des médias sociaux, par opposition aux médias d’information, constitue un prédicteur significatif des rendements» sur les marchés crypto, concluent Mehmet Canayaz, Charles Cao, Giang Nguyen et Qiang Wang, du Smeal College of Business à la Pennsylvania State University, dans leur étude approfondie de millions d’informations financières et commentaires sur les réseaux. Ces professeurs en finance désiraient en effet objectiver l’impact du sentiment du marché sur les performances des cryptomonnaies. Et leurs résultats soutiennent l’idée que tous ces avis lancés à la cantonade sur le web comportent une forte probabilité d’événements futurs.

Ils estiment ainsi mettre en évidence «les caractéristiques distinctes» du marché du bitcoin où «les fondamentaux peuvent être flous et une proportion importante de la base d’investisseurs est constituée de particuliers probablement actifs sur les médias sociaux». Autrement formulé, les discussions sur Twitter, Telegram & Cie joueraient un rôle crucial dans la formation du sentiment du marché et, a fortiori, la tenue financière des différents actifs numériques. «En mettant en lumière l’impact sur la dynamique du marché, notre étude contribue à une meilleure compréhension des risques et des rendements associés», revendiquent les auteurs.

 

La fin de l’incompréhension ?

Depuis les premiers échanges de bitcoin en 2009, le marché crypto a connu une croissance exponentielle, qui l’a hissé jusqu’à une capitalisation globale de 3 000 milliards de dollars en novembre 2021. «Cependant, la dynamique des rendements des cryptomonnaies reste mal comprise, en partie en raison de l’absence de principes fondamentaux clairs sous-tendant la valorisation des cryptomonnaies», regrettent les chercheurs du Smeal College of Business. Ces derniers rappellent que, contrairement à d’autres actifs, les cryptos ne sont pas associées à des flux de trésorerie clairs, et qu’il reste difficile d’estimer le rendement attendu en fonction du risque lié à l’investissement.

Les auteurs invoquent dès lors une meilleure compréhension des facteurs déterminants des comportements boursiers des monnaies digitales. Ne serait-ce que pour «faciliter de meilleures allocation et décisions d’investissement». S’inspirant d’études antérieures portant sur la dynamique de rendement des marchés d’actions, qui démontraient que le sentiment a un impact plus important sur des titres de la valorisation s’avère ambiguë ou subjective, les auteurs ont voulu confirmer la même hypothèse concernant les cryptoactifs.

 

Une exubérance plutôt rationnelle

Tout ça, on s’en doutait. «La couverture médiatique peut avoir une grande influence» sur la valeur d’une cryptomonnaie, mettait déjà en garde l’autorité des marchés financiers québécoise… en 2017 ! Un bon nombre pensait même que l’envolée du bitcoin était déjà due au concours du plus idiot.

Il ne manque pas d’événements survenus plus récemment sur les marchés crypto pour l’exemplifier. Comme le cours du Dogecoin qui bondissait de 10 000% après quelques tweets d’Elon Musk. Ou, à l’inverse, les rumeurs d’insolvabilité de la plateforme FTX sur les réseaux avaient précipité le krach de plus de 70% en un jour du FTT, le jeton numérique de ladite cryptobourse déchue.

«Ces événements fournissent des preuves anecdotiques du lien entre les sentiments du marché et les prix des cryptomonnaies», notent les auteurs de l’étude intitulée Anatomie du sentiment à l’égard des cryptomonnaies.

Les chercheurs ont observé que des événements influençaient la formation du sentiment, mais que c’était surtout l’exubérance du marché, ce sentiment non lié aux événements fondamentaux, qui donnait les prédictions les plus robustes.

«C’est le sentiment inexpliqué, que nous appelons exubérance, qui prédit de manière cohérente et significative les rendements des cryptomonnaies. Nos conclusions suggèrent que le sentiment du marché, en particulier l’exubérance du marché, influence la perception des prix et stimule la demande spéculative», ponctuent-ils.

 

Sur le même sujet

Binance: croissance et réglementation au menu de Richard Teng

09/04/2024 | AFP

Richard Teng revient sur ses priorités, les sommets du prix du bitcoin ou encore les déboires de son prédécesseur.

L'or à son plus haut historique, record du Bitcoin depuis avril 2022

Mis à jour le 04/12/2023 | AFP

La cryptomonnaie s'est envolée lundi à plus de 42 000 dollars américains.

À la une

Il faut concentrer les investissements en R-D, dit le Conseil de l’innovation du Québec

L’État devrait davantage concentrer les investissements en R-D dans certains secteurs, selon le Conseil de l’innovation.

Repreneuriat: des employés au rendez-vous

23/04/2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Le taux de survie des coopératives est bien meilleur que celui des entreprises privées.

De nouvelles règles fiscales favorisent le repreneuriat familial

Édition du 10 Avril 2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Elles devraient stimuler le transfert d'entreprise à des proches.